Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Killing Time

11 octobre 2013 |
SERIE
Killing Time
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
13.90 €
DATE DE SORTIE
26/09/2013
EAN
2359103865
Achat :

Gyorgi Owens vient d’être condamné à la réclusion à perpétuité pour 34 homicides. Celui qu’on surnommait « le tueur des hôpitaux » ne se présente pourtant pas comme un assassin, mais comme un prestataire de services pour personnes en fin de vie ou au bout du rouleau, un assistant au suicide. Mais les circonstances de la mort de ses victimes laissent place au doute quant à ses réelles motivations ou pulsions. C’est ce que tente de démêler la journaliste Isabelle Bauffays qui l’interroge longuement en prison…

killing_time_image1S’inspirant de témoignages de véritables serial killers, Kid Toussaint (À l’ombre du convoi) propose avec ce one-shot une plongée dans la tête d’un tel tueur, pour lequel la frontière entre bien et mal est on ne peut plus floue. C’est donc noir, violent, tout à fait intrigant. D’autant que la savante construction en flash-back et les interludes cocasses et saugrenus, qui ponctuent les entretiens entre la reporter et le criminel, créent un beau suspense et font monter la tension de page en page. Mais la chute, aussi surprenante soit-elle (même si on la pressent largement dans le dernier tiers), fait quelque peu retomber le soufflé. Et on se dit: tout ça pour ça. Dommage, car le récit est parfaitement découpé et rythmé. Mais dans cette mécanique bien huilée, certains personnages paraissent bien creux – les policiers notamment – et le dessin de Chris Evenhuis alterne le très bon (dans les ambiances) avec le moins convaincant (dans les postures, les visages). On referme donc l’ouvrage avec un sincère sentiment de contentement, mais il s’évapore assez vite.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

killing_time_image1

Publiez un commentaire