Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | February 22, 2019

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

La Pyramide de Ponzi

12 février 2019 |
SERIE
La Pyramide de Ponzi
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
17.50 €
DATE DE SORTIE
10/10/2018
EAN
2756097519
Achat :

En 1903, un jeune italien ambitieux du nom de Charles Ponzi, accoste aux États-Unis en quête du rêve américain. Hélas, il ne rencontre pas le succès escompté. Refusant de se contenter de peu, Charles cherche, des années durant, l’idée géniale qui fera de lui un homme plein aux as. Multipliant les escroqueries, il finit par mettre au point un stratagème qui fera sa fortune : offrir des rendements à chaque investisseur uniquement grâce aux investisseurs suivants et cela sans interruption. Jusqu’à ce que tout s’effondre inévitablement. Ainsi naquit la source des plus grandes crises économiques mondiales : la Pyramide de Ponzi.

la_pyramide_de_ponzi_image1 Avec un humour grinçant et une narration rocambolesque, Xavier Bétaucourt (One, Two, Three, Four Ramones…) nous offre un biopic passionnant, bourré de péripéties. Certes, sa structure est classique, mais il bénéficie d’un rythme incontestablement prenant. Si le thème de l’escroquerie est abordé du point de vue du charismatique Charles Ponzi, une distance est prise avec ce personnage cupide. Notamment dans la description de sa relation avec sa compagne, visiblement aux antipodes de son esprit matérialiste, malgré l’amour inconsidéré qu’elle semblait lui porter.

Alternant entre vie privée, échecs professionnels, succès machiavéliques et explications de quelques principes financiers, l’album se révèle dense mais avance de manière parfaitement fluide, grâce au trait dynamique de Nathalie Ferlut (Andersen, Eve sur la balançoire…). Ces longues rues et ces grands bâtiments des années 1920 d’un trait mouvant comme esquissé donnent une forte personnalité à cet excellent biopic, qui tend à faire réfléchir sans jamais tomber dans la moralisation.

Maya Foucret

la_pyramide_de_ponzi_image2

Commentaires

  1. Franck

    Je me suis également régalé, au delà de la biographie, du style graphique. Un vrai régal. On n’espère juste que la BD ne s’arrête jamais !

    Beau travail de Nathalie Ferlut. Bravo.

Publiez un commentaire