Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Le Club du suicide **

14 juin 2011 |

pasmalClubSuicide-C1C4.inddPar Eddy Vacaro et Clément Baloup. Noctambule/Soleil, 17,95€, mai 2011.

Gentilhomme avide d’aventures, le prince Florizel se lance dans des virées avec son fidèle colonel Géraldine, afin de débusquer l’excentricité partout où elle se trouve.

ClubSuicide-p01-96.inddIl est servi quand, au détour d’une conversation avec un fantaisiste, il apprend l’existence d’un Club du suicide. Où des désespérés pressés d’en finir avec la vie viennent jouer cette dernière aux cartes, se transformant – c’est selon – en tueur ou en tué. Dans ces conditions, une curiosité poussée peut transformer l’expérience excitante en jeu dangereux…

Inspiré par le ton épique de Robert Louis Stevenson, Clément Baloup (Un automne à Hanoï) a adapté son roman Le Club du suicide, composé de trois nouvelles reliées par un héros commun et la menace de cette confrérie morbide. Mystérieux, ces récits sinueux se révèlent un peu compliqués à suivre pour le lecteur, qui doit fermement mobiliser son attention pour se repérer dans leurs rebondissements.

Fort séduisant, par sa finesse et son élégance, le trait d’Eddy Vaccaro (Championzé) adopte des couleurs aquarellées très douces. Donnant à l’ensemble un ton presque désuet, qui colle bien à l’intrigue, mais ne provoque aucune rupture graphique susceptible d’offrir à ce Club du suicide une plus grande lisibilité. Peut-être aurait-il fallu oser trahir plus franchement Stevenson, afin de le rendre plus percutant en bandes dessinées.

bouton_nbd Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

ClubSuicide-p01-96.indd

Commentaires

Publiez un commentaire