Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Coin des enfants #59

28 août 2017 |

coin_enfants_intro2012Retrouvez notre sélection du moment des meilleurs livres illustrés pour les enfants, à découvrir dès 2 ans. Roman illustré, livre-jeu, album coloré ou imagier, tout l’univers des tout-petits se décline dans le Coin des enfants.(logo original de la rubrique: Kaze Dolemite)

Au menu juste avant la rentrée : des milliers de petits jouets, trois boucs bien malicieux, une pieuvre fan de ukulélé, des fourmis bâtisseuses, des singes roublards, des formes surprenantes, une indémodable fourmi, un chat glouton, des jeux graphiques, et des animaux empilés.


enroute_couvEn route !

Par Maria Jalibert. Didier Jeunesse, 13,90 €, juin 2017. Dès 3 ans.

Prenons la route pour entamer un beau et surprenant voyage dans l’univers de Maria Jalibert ! En bateau, en bus, en hélico, en moto ou à vélo, dans cet album, on traverse des paysages incroyables composés de milliers de petits jouets, des objets métalliques ou en plastique, des drôles de babioles que l’auteure a patiemment collectées, chinées, récoltées, triées et archivées. Grâce à cette impressionnante collection, et pas mal d’imagination, elle compose avec minutie des images pleines de surprises.

À chaque double page sa nuance de couleur, et surtout sa petite enquête à mener. Le texte invite les jeunes lecteurs à scruter les décors pour y dénicher une jolie souris, un gros canard, une baleine dans son bateau ou bien des gorilles qui lèvent les bras. Même les plus grands se prendront à coup sûr au jeu et esquisseront certainement un petit sourire en reconnaissant au détour d’une page un jouet croisé dans leur enfance. Une petite madeleine à savourer en famille !

enroute_extrait


 

3boucs_couvLes Trois boucs à la maison de retraite

Par Bjørn F. Rørvik et Gry Moursund. Cambourakis, 14 €, avril 2017. Dès 4 ans.

Il était une fois trois boucs, un petit, un moyen et un grand, qui se demandaient bien ce qu’ils allaient pouvoir faire de leurs vacances. Trop fauchés pour envisager un voyage à l’étranger, les trois compères décident, comme d’habitude, de prendre le chemin des pâturages pour se mettre au vert. Mais une fois la fine équipe arrivée sur place, la déception est grande ! Le vendeur de gaufres qui s’était installé dans la prairie a mis la clé sous la porte. Heureusement, pour se consoler, le trio va pouvoir se rendre à la maison de retraite pour saluer une vieille connaissance, le Troll ! La visite s’annonce mouvementée.

Dans un style singulier, délicieusement déluré et peu académique, le duo norvégien, Bjørn F. Rørvik et Gry Moursund, prend un malin plaisir à revisiter l’histoire des Trois Boucs, un conte nordique populaire. C’est en effet le second ouvrage, après Les Trois Boucs au parc à plouf, que les deux auteurs consacrent à ces trois personnages. Aussi bien graphiquement que dans la narration, nous sommes dans une totale récréation où tout est permis. Cet album est particulièrement drôle et surprenant, et ça fait le plus grand bien !

3boucs_extrait


 

couv_pieuvreL’Histoire d’une pieuvre fan de ukulélé qui rêvait de voyages intergalactiques

Par Maggie Tokuda-Hall et Benji Davies. Little Urban, 13,50 €, juin 2017. Dès 5 ans.

Au début de chaque histoire, qu’elle soit courte ou longue, drôle ou à suspense, ordinaire ou rocambolesque, il y a une page blanche. Pour que le récit puisse démarrer, il faut saupoudrer un peu d’imagination. Arrive ensuite le moment de convoquer le personnage principal, le héros, celui qui va tenir le premier rôle et porter le récit à bout de bras, ou de tentacule… Après seulement, vous pourrez lui faire vivre moult péripéties tout en le promenant dans des lieux plus improbables les uns que les autres. Si vous ne vous sentez pas de démarrer votre périple tout de suite, prenez le temps de lire cet album. Maggie Tokuda-Hall et Benji Davies y livrent quelques-uns de leurs secrets pour réussir à inventer une histoire originale.

Pour illustrer leurs propos, ils imaginent les aventures d’une pieuvre fan de ukulélé qui rêvait de voyages intergalactiques. C’est drôle, décalé et plein de surprises. Le jeune lecteur est pris par la main tout au long de l’album et participe à sa manière à la construction de cette histoire épique et particulièrement foutraque. Attention, décollage imminent !

pieuvre_extrait


 

archifourmis_couvLe Monde des archi-fourmis

Par Alex Chauvel et Mai Li Bernard. Éditions Amaterra, 14,90 €, septembre 2017. Dès 5 ans.

Préparez-vous à faire la connaissance des archi-fourmis, une espèce aussi étonnante que mystérieuse. Leur spécialité ? Construire un peu partout, au hasard de leurs explorations et de leurs promenades, des maisons colorées faites de petites formes géométriques. Ronds, triangles, rectangles ou carrés, juste avec cela, elles ont vite fait de vous faire apparaître une petite bicoque ou un palace chichement décoré. Quatre murs, un toit, quelques fenêtres, des colonnes, un balcon, de deux à dix étages, tout ça ne leur pose aucune difficulté. Ce sont des bâtisseuses nées.

Mais pourquoi font-elles dont ça ? Pas pour y habiter en tout cas, car les archi-fourmis préfèrent vivre dans des galeries souterraines. Alex Chauvel et Mai Li Bernard vous invitent à rencontrer, et même à imiter, ces drôles de petites bêtes. Dans cet album qui rend hommage à nos chères gommettes, on suit les traces d’une tribu d’archi-foumis afin de mieux connaître les us et coutumes de ces dernières. Cerise sur le gâteau, des grandes planches d’autocollants se cachent à la fin du livre pour permettre aux enfants d’échafauder à leur tour de bien belles choses !

archifourmis_extrait


 

chapeausinge_couvChapeau les singes !

Par Sylvain Alzial et Sébastien Touache. Sarbacane, 15,50 €, juin 2017. Dès 5 ans.

Du haut d’un vieux manguier, une colonie de singes s’apprête à jouer un mauvais tour à un pauvre vendeur de chapeaux égaré. Fatigué pour par une longue journée de marche sous le soleil, le marchand ambulant pense avoir trouvé au pied de cet arbre, un coin paisible pour se reposer. Malheureusement pour lui, durant la nuit, il va se faire dépouiller de toute sa marchandise. Au petit matin, tous ses couvre-chefs ont rejoint les petites têtes velues des singes, qui perchés sur leurs branches, ne se privent pas de le narguer. Arrivera-t-il à récupérer son bien ? Les plus malins ne sont peut-être pas ceux que l’on imagine !

Sylvain Alzial adore puiser dans les contes et les légendes, parfois oubliées, pour les remettre au goût du jour et les servir sur un plateau aux jeunes lecteurs. Ici, la morale de l’histoire porte sur la mémoire, la transmission et ce qu’on apprend au fil des générations. C’est Sébastien Touache qui se charge de mettre toutes ces singeries en images. Sa palette de couleurs et son trait plein d’humour confèrent une vraie modernité à ce récit et rendent cet album particulièrement ludique.

chapeausinge_extrait


 

rondtriangleelephant_couvRond, triangle, éléphant

Par Kenji Oikawa et Mayuko Takeuchi. Phaidon, 8,95 €, mai 2017. Dès 2 ans.

Avec les touts petits, le livre est souvent utilisé pour accompagner les premiers apprentissages et la découverte du monde. Imagiers, abécédaires, livres à compter ou à contraires, il y en a pour tous les âges et sur tous les sujets. Il suffit de se rendre chez votre libraire favori pour vous en rendre compte. Ce qui est encore plus épatant, c’est qu’avec le temps, les auteurs jeunesse continuent, encore et toujours, d’inventer de nouvelles façons de s’amuser tout en apprenant.

C’est le cas avec ce livre cartonné que nous propose le duo japonais Kenji Oikawa et Mayuko Takeuchi et où il est question d’apprivoiser les formes. Le concept est assez simple, les images minimalistes, les surprises nombreuses et le plaisir des jeunes lecteurs est total. Triangle, rond, carré, puis rond, rectangle, triangle, sur la première double page, de simple formes géométriques colorées s’empilent. Et soudain, c’est un éléphant, puis deux, mais aussi un citron, un bateau, un bus et bien d’autres objets qui vont s’inviter dans la ronde. Une preuve que parfois les bonnes idées se cachent dans des petits riens.

rondtriangleelephant_extrait


 

fourmi_couvLa Fourmi

Par Steffie Brocoli et Robert Desnos. Gallimard Jeunesse, 12 €, mai 2017. Dès 3 ans.

Elle mesure plus de 18 mères, parle français, latin, javanais, porte un chapeau sur la tête et traîne derrière elle un char rempli de pingouins et de canards. Elle fait partie de l’imaginaire de la majorité des petits écoliers, vous l’avez reconnue, on ne vous la présente plus, c’est la star des cahiers de poésie, c’est la seule et l’unique, la fourmi de Robert Desnos ! Intemporelle et indémodable, la voilà qui s’offre une étonnante cure de jouvence en passant entre les petites mains créatives de Steffie Brocoli.

Dans cet album cartonné, tout en longueur, que l’on peut déplier et replier à volonté, une farandole de petites bêtes et de personnages amusants virevolte harmonieusement dans des tonalités acidulées, rehaussées de petites touches fluo et de motifs géométriques et enfantins. Cet hommage résolument moderne et plein de pep’s offre l’occasion aux petits lecteurs de se familiariser avec ce texte emblématique dans la bonne humeur.

fourmi_extrait


 

chaspirateur_couvLe Chaspirateur

Par Mathilde Fonvillars et Lucie Maillot. La Palissade, 13,90 €, septembre 2017. Dès 5 ans.

Les habitants de la petite ville de Ratsburger sont confrontés depuis quelque temps à un sérieux problème. Ils reçoivent régulièrement la visite inopinée d’un gros chat affamé qui vient se faufiler dans leurs maisons pour avaler toutes leurs provisions. Ils l’ont appelé, le chaspirateur ! Ils sont bien décidés à tout faire pour s’en débarrasser, ils sont même prêts à confier l’affaire à un célèbre chipsologue. Ce dernier aura pour mission de guérir le félin boulimique avant l’arrivée du grand orchestre Ratapouët, qui doit prochainement donner un concert dans la ville !

Après le Chapifoin, c’est donc le Chaspirateur que Mathilde Fonvillars nous propose de rencontrer. Dans cette histoire farfelue, elle évoque en fil rouge la quête d’identité et la place que chacun peut occuper dans la société. Les illustrations de Lucie Maillot accompagnent paisiblement ce conte animalier dont la morale sonne comme une petite mélodie.

chaspirateur_extrait


 

couv_3oeilIl elle lui

Par Alice Brière-Haquet, Raphaële Enjary et Olivier Philipponneau. 3oeil, 12 €, mai 2017. Dès 3 ans.

Tangram

Par Alice Brière-Haquet et Sylvain Lamy. 3oeil, 12 €, mai 2017. Dès 4 ans.

Tangram et Il elle lui sont les deux premiers albums des éditions 3oeil, une petite structure artisanale et conviviale qui se lance dans l’édition jeunesse pour faire découvrir au plus grand nombre sa démarche originale. À l’origine de cette sympathique initiative, on retrouve des artistes venus d’horizons différents, mais qui partagent la même passion pour les images, les mots, les livres et tout le processus de création qui va avec. Alice Brière-Haquet, auteure, Raphaëlle Enjary, illustratrice, Sylvain Lamy, graphiste et Olivier Philipponneau (Détective Rollmops), illustrateur, invitent donc petits et grands à les rejoindre dans leurs jeux graphiques, leurs recherches typographiques et leurs expériences artistiques.

La vie de leurs albums ne se résume pas seulement à une publication papier soignée et bichonnée. Ils proposent également des expositions et des ateliers pour prolonger l’expérience. N’hésitez donc pas à plonger dans leur univers, à explorer avec eux les couleurs, la matière, la magie du papier et les secrets des techniques d’impression, tout en vous laissant porter et convaincre par la simplicité et la poésie qui caractérisent ces premiers livres.

tangram_extrait03_livre-inter_11_exe.indd


 

pyramideanimaux_couvLa Pyramide des animaux

Par Cléa Dieudonné. L’Agrume, 14,90 €, mai 2017. Dès 4 ans.

Mais que font tous ces animaux empilés les uns sur les autres, le bec en l’air, les sabots de travers et les oreilles à l’envers ? Ils sont tous là pour fêter de la plus belle des manières le dixième printemps de madame la huppe. Il y a du beau monde dans cette pyramide d’anniversaire. Des plumes, des poils, des petits gabarits et des spécimens plus imposants, du yack au gibbon, en passant par l’albatros, la cigogne et l’opossum, c’est une véritable Arche de Noé qui se tient en équilibre précaire devant nos yeux.

Ce joyeux capharnaüm et ce festival de couleurs nous est offert par Cléa Dieudonné, qui reprend ici le concept d’album en accordéon qu’elle avait malicieusement exploité avec son précédent titre, La Mégalopole. C’est en tout cas pour les jeunes lecteurs une manière originale de parcourir le règne animal. Ils vont pouvoir s’amuser à retrouver les 200 espèces qui se cachent et s’entassent au fil des volets que l’on déplie et qui au final composent une fresque de presque 2 mètres. Prévoyez donc un peu de place pour pouvoir profiter pleinement de cet album enthousiasmant.

pyramide_extrait

Publiez un commentaire