Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 15, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

8 Comments

Les Carnets de la Grenouille noire #2 – Les Fondateurs ****

14 juin 2010 |

les_carnets_de_la_grenouille_noire_couvbravoPar The Black Frog. Ankama/CFSL Ink, 10,90 €, le 10 juin 2010.

Les jumeaux aveugles, qui veulent communiquer au plus grand nombre les histoires qu’ils inventent, s’embarquent pour l’Amérique, bien décidés à diffuser du bonheur sur la Terre. De leur côté, l’étrange baron Grenouille et sa vache mécanique empruntent un chemin différent, qui les mènera de l’Angleterre au pôle Nord, de la vengeance à l’amour…

les_carnets_de_la_grenouille_noire_imageLe premier chapitre de ces Carnets de la Grenouille noire était une ode au pouvoir de l’imagination. Le deuxième poursuit tranquillement le même chemin, mais s’attarde davantage sur ses personnages, qui grandissent sous nos yeux. En effet, l’intrigue de ce deuxième volume (réalisé comme le précédent sur le rythme effréné de 10 pages par jour pendant un mois) se fait moins foisonnante, et donc un peu moins addictive que celle du premier. Qu’importe, car là où le précédent tome éblouissait par sa brillante idée de départ, ce nouveau volume, judicieusement intitulé Les Fondateurs, pose les bases du développement d’une série grandiose. Une série à l’univers graphique original, fait de trames et d’ombres évocatrices. Une série sombre mais terriblement humaine, dans laquelle les protagonistes ne sont pas les marionnettes de l’auteur, mais bien des personnes en quête de quelque chose de grand. Une série à la narration parfaitement maîtrisée entre révélations extraordinaires et simples gestes du quotidien. Bref, une bande dessinée rare, un petit bonheur précieux.

Achetez Les Carnets de la Grenouille noire T2 sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Mimosa

    Trop pourri ce bouquin, faut arrétez de croire que parce que c’est Ankama c’est bien, la c’est pas bien.

  2. Mimosa

    Trop pourri ce bouquin, faut arrétez de croire que parce que c’est Ankama c’est bien, la c’est pas bien.

Publiez un commentaire