Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Macaroni !

28 avril 2016 |
SERIE
Macaroni !
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
24 €
DATE DE SORTIE
01/04/2016
EAN
2800163607
Achat :

macaroni_1Roméo n’est pas à la fête : le garçon doit passer quelques jours chez son grand-père qu’il voit une fois l’an et ne prise guère. Pour lui, c’est un « vieux chiant qui pue », n’a pas la télé, et a des références insondables — il a appelé son cochon Mussolini, puisque c’est un « gros porc ». D’abord ultra réticent, le gamin va progressivement apprivoiser le père de son père, et surtout connaître son parcours. La petite voisine Lucie, dont l’histoire familiale se rapproche de la sienne, lui explique l’itinéraire des Italiens immigrés en Belgique, et plus particulièrement celui des mineurs…

En lisant Macaroni !, on pense aux travaux de Baru, de Gipi. Mais le livre a son ton propre, sa jolie musicalité : Vincent Zabus (Le Monde selon François) livre un récit tendre mais pas niais, à la fois intime et historique. Son jeune héros vit une initiation à double titre, puisqu’il subit aussi, de façon feutrée, la séparation de ses parents. L’intrigue creuse aussi beaucoup le personnage du « nonno », vieillard pas commode mais vacillant, souffrant de silicose et probablement d’Alzheimer. Lui qui a combattu pendant la Deuxième Guerre mondiale du côté des Allemands, a été fait prisonnier par ces mêmes Allemands, puis a tenté de vaincre la misère, voit ses souvenirs lui échapper. Cela donne des scènes quasi oniriques, où les images de la mine, du passé, surgissent inopinément de sa tête. Avec poésie, Thomas Campi prend le temps d’installer les protagonistes, dessine en gros plan les légumes qui poussent, les mauvaises herbes à éradiquer ou les visages. Le charme de son trait, la chaleur de ses couleurs agissent efficacement. Donnant chair à cette belle chronique.

macaroni_2

Publiez un commentaire