Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 21, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Matricule 155, Simon Radowitzky

6 février 2018 |
SERIE
Matricule 155, Simon Radowitzky
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
30 €
DATE DE SORTIE
12/10/2017
EAN
2849991236
Achat :

Matricule155-1Simon Radowitzky est un homme enfermé qui ne compte plus les coups et les années passées dans un trou à rats, quelque part à Ushuaïa, dans « le pénitencier du bout du monde ». Condamné à la prison à perpétuité pour l’assassinat du chef de la police argentine en 1909, Simon Raowitzky, est devenu un symbole de la lutte anarchiste.

C’est à travers le monologue intérieur et devant le corps torturé du Matricule 155 qu’Agustin Comotto a choisi de nous restituer cette histoire. Comment et pourquoi ce jeune juif urkrainien est devenu anarchiste ? Dans quel terreau s’est forgé sa détermination ? Les 250 pages de ce récit ultra-sombre invitent le lecteur à une plongée dans l’horreur pour y trouver des  réponses. Des pogroms en Ukraine à la misère ouvrière en passant par la guerre d’Espagne, ce récit donne l’occasion de revisiter toute une partie de l’Histoire mondiale moderne.

Dessiné tout en nuances de gris et « taché » de rouge sang, l’album baigne dans une atmosphère de terreur. L’amour, perpétuellement évoqué par le prisonnier pour faire vivre son esprit au-delà des murs d’Ushuaïa est le seul lien qui le rattache à la vie.

Malgré une réalisation impeccable et de très belles planches, il est un peu difficile d’ « aimer » le récit oppressant d’une vie placée sous le signe de la souffrance. Il est parfois dur de tourner les pages et de laisser le Matricule 155 seul dans son sang. Il est impossible d’évoquer un quelconque plaisir de lecture quand de bout en bout, le monde n’est que marasme, l’homme n’est que broyé, l’espoir n’est que déçu. Cette œuvre, qui a nécessité sept ans de travail à son auteur est impitoyablement juste, mais très dure.

Publiez un commentaire