Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Mon frère nocturne

22 avril 2008 |

frere_nocturne.jpg

pasmal.jpg

Par Joanna Hellgren. Cambourakis, 15 €, avril 2008.

Jakob va avoir dix ans. L’âge de son frère – baptisé Jakob lui aussi – lorsqu’il est mort il y a bientôt dix ans. Lesté de ce drame familial, n’importe quel gamin serait perturbé. Notre héros l’est encore plus car, pour sa mère, il est la réincarnation du chérubin perdu. La nuit, Jakob voit l’autre Jakob dans ses rêves. « Comment savoir sa fin et mon début », s’interroge-t-il, en vivant des jours « sauvages et anarchiques ». Le gamin s’entiche d’une pianiste en herbe, Miranda, avec qui il partage sa grande angoisse : ne pas survivre à son 10e anniversaire… Sans l’aide de bulles, cette histoire elliptique est distillée au fil de dessins libres de cases, parfois enchevêtrés ou installés sur une pleine page. Joanna Hellgren, jeune auteure suédoise qui a élaboré cet album en français, use d’un trait fin, presque sommaire. Elle déforme ses personnages, ne les réduisant jamais à des enfants mignons et lisses. Un récit tendre et sensible, qui dépeint à petites touches un traumatisme psychologique profond.

Achetez Mon frère nocturne sur Amazon.fr

Commentaires

Publiez un commentaire