Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

16 Comments

Nicolas Poupon, l’agité du bocal

25 février 2009 |

poupon_intro.jpgPendant trois ans, les petits poissons rouges de Nicolas Poupon ont fait marrer les lecteurs du magazine BoDoï, où paraissaient leurs aventures. À force de tourner en rond, son fretin carmin développe d’amusantes réflexions absurdes sur la condition de vie en aquarium et imagine de délirantes tentatives d’évasion pour rejoindre la mer. Aujoud’hui ce sont les six tomes du Fond du bocal qui prennent le large. Ils sont réédités par une grosse maison d’édition : Glénat/Drugstore ! Nous voulions souhaiter bon vent à l’auteur…

Nicolas Poupon, à quel moment vous êtes-vous dit que des poissons rouges dans un bocal pouvaient être une source infinie de gags ?
J’ai n’ai jamais pensé ça ! J’ai simplement trouvé qu’il y avait des avantages à dessiner un poisson dans son aquarium. Cela permet de montrer d’un seul coup le personnage, son décor et son monde. Une simplicité qui fonctionne presque comme un logo. Au départ, je pensais pouvoir écrire une quarantaine de gags seulement, pas plus. poupon_facho.jpgFinalement, j’ai réalisé environ 700 dessins humoristiques et je continue la série. Mon inspiration dépend surtout de ma motivation et la réédition du Fond du bocal chez Drugstore m’a remis le pied à l’étrier. J’ai recommencé à noter des gags. Les 6 tomes parus sont réédités en 4 volumes chez Drugstore. Le 5e tome à paraître sera majoritairement composé de nouveautés. J’ai aussi inclus quelques inédits dans les tomes qui sortent actuellement.

Pourquoi ce changement d’éditeur ?
Les éditions du Cycliste, qui ont publié à l’origine le Fond du bocal, connaissent des difficultés. Paul Beauté, mon éditeur au Cycliste, s’est aperçu que la mise en place de la série en librairie n’était pas logique : alors que le premier tome du Fond du bocal s’est vendu à 9000 exemplaires, impossible de placer en librairies plus de 2000 exemplaires du dernier. Il espérait pouvoir relancer les ventes grâce à un projet d’adaptation en dessin animé, mais celui-ci est tombé à l’eau. Il m’a donc proposé de vendre la série à un éditeur qui pourrait mieux la soutenir.

poupon_paris.jpgVos histoires sont-elles le fruit d’une grande observation du poisson rouge dans son habitat?
Non, pas vraiment… Je n’ai pas de poisson et je n’en veux pas. Je trouve mon inspiration dans mes carnets. J’y note toutes les idées qui me passent par la tête. Cela me permet de ne pas les oublier et aussi de les relire plus tard. Avec le recul, je suis plus critique et je peux éliminer les mauvaises ou au contraire garder celles qui ne m’avaient pas séduit tout de suite.

Par bien des côtés vos poissons qui tournent en rond nous ressemblent…
C’est le principe du gag animalier. Il ne fonctionne que si l’on peut s’identifier à la bestiole. Dans le cas du poisson rouge, son bocal rond évoque irrévocablement notre planète terre. Pour autant mes poissons ne dénoncent pas notre société et ne véhiculent pas de message. J’aime l’humour qui suit une logique absurde et fonctionne en une seule case. Je suis assez content par exemple de la couverture de ma série Rex et le chien, où Rex dit « miaou » et où le chien réplique « Tu plaisantes j’espère ! ». On compare souvent mes poissons au Chat de Geluck. Ce qui me flatte mais je pense que nous n’avons pas le même humour. Geluck pratique la brève de comptoir alors que je me rapproche plus de l’humour barré du cartooniste américain Gary Larson.poupon_extraterrestre.jpg

D’autres projets ?
Je prépare un album de bande dessinée traditionnel pour Delcourt. Il sortira en juin et s’intitule Faire semblant les jours d’orage. C’est un road-movie : deux banlieusards s’enfuient car l’un est accusé de meurtre. Ils vont croiser un vendeur de lunettes et le suivre jusqu’au centre de la France voir ce qui ne tourne pas rond. Malheureusement j’ai pris du retard dans la réalisation de cet album car j’ai refait tous les dessins du Fond du bocal. Heureusement que Myriam et Sandrine Revel ont réalisé les couleurs de la réédition, j’ai ainsi gagné du temps. D’ailleurs, je tenais à les remercier, même si elles ne sont pas mentionnées dans les nouveaux albums.

Propos recueillis par Allison Reber

poupon_mer.jpg

Images © Nicolas Poupon / Drugstore

___________________________________________________________________________________

Le Fond du bocal #1 et #2, par Nicolas Poupon. Drugstore, 10 €, #1 dispo, #2 à paraître.

poupon_couv.jpg poupon_18.jpg poupon_10.jpg poupon_47.jpg

BoDoï a aussi publié À bâtons rompus de Nicolas Poupon : quelques dessins sont à voir sur le site.
Acheter Le Fond du bocal, Tome 1sur Amazon.fr
Acheter Le Fond du bocal, Tome 2 sur Amazon.fr

Votez pour cet article

___________________________________________________________________________________

Commentaires

  1. flashman

    ce type est un escroc!Ivars dessinait déjà des péripéties de poissons rouge dans le journal de Mickey en 98 99 en beaucoup plus drôle!marre de ces pilleurs d’idées sans talents!!

  2. flashman

    ce type est un escroc!Ivars dessinait déjà des péripéties de poissons rouge dans le journal de Mickey en 98 99 en beaucoup plus drôle!marre de ces pilleurs d’idées sans talents!!

  3. golem

    Vrai!j’ai déjà lu les strips de Ivars dans le journal de Mickey,et c’est vrai qu’il y a une grande ressemblance avec les dessins de Poupon…comme quoi…

  4. golem

    Vrai!j’ai déjà lu les strips de Ivars dans le journal de Mickey,et c’est vrai qu’il y a une grande ressemblance avec les dessins de Poupon…comme quoi…

  5. Pourquoi parce qu’un dessinateur a déjà fait quelque chose, un autre devrait s’interdire de s’y attaquer à son tour et à sa façon ? Moi aussi, je dessine des poissons rouges, est ce un plagiat pour autant ?
    Est-ce parce qu’un mec a dessiné un mammouth dans une grotte à Lascaux qu’on ne doit plus jamais en dessiner ? Heureusement que Chris Wedge ne s’est pas arrêté à ça et nous à fait L’Age de Glace !

  6. Pourquoi parce qu’un dessinateur a déjà fait quelque chose, un autre devrait s’interdire de s’y attaquer à son tour et à sa façon ? Moi aussi, je dessine des poissons rouges, est ce un plagiat pour autant ?
    Est-ce parce qu’un mec a dessiné un mammouth dans une grotte à Lascaux qu’on ne doit plus jamais en dessiner ? Heureusement que Chris Wedge ne s’est pas arrêté à ça et nous à fait L’Age de Glace !

  7. Jérome

    OUAH!!! Gil un plagiaire de Poupon, aussi moche mais même pas drôle!!!! Trop fort le mec, il choisit de copier un obscur plagiaire d’Ivars, quelle ambition!!!

  8. Jérome

    OUAH!!! Gil un plagiaire de Poupon, aussi moche mais même pas drôle!!!! Trop fort le mec, il choisit de copier un obscur plagiaire d’Ivars, quelle ambition!!!

  9. Jérôme

    Tu as l’invective facile mais où peut-on juger tes propres créations avec la même verve ?

  10. Jérôme

    Tu as l’invective facile mais où peut-on juger tes propres créations avec la même verve ?

Publiez un commentaire