Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Nosferatu #1 **

6 avril 2011 |

nosferatu_couvpasmalPar Stefano Martino et Olivier Peru. Soleil, 13,50 €, le 23 mars 2011.

Quand Nosferatu, le grand maître de tous les vampires, s’éveille, ce ne sont pas seulement les hommes qui doivent frémir. En effet, la vaste confrérie de suceurs de sang qui gouverne le monde de la nuit pensait que leur illustre ancêtre était mort et bien mort. Mais il vient de renaître de ses cendres et a décidé de reprendre le pouvoir et le statut qui sont les siens. Pendant ce temps, une organisation de chasseurs de vampires ne peut que constater cette mauvaise nouvelle…

nosferatu_imageFaire revivre le mythe de Nosferatu est un pari compliqué, tant les histoires de vampires se suivent et se ressemblent, et que la figure de cet archétype semble un brin galvaudée. Olivier Peru (Zombies, In Nomine) s’en sort pourtant avec brio, en composant une intrigue dense à flash-backs, entre le monde d’aujourd’hui et l’Antiquité, expliquant l’ascension et la chute du démon sans qu’on s’ennuie une seconde. Son organisation de chasseurs de vampires et son héros à tête brûlée sont un peu moins convaincants; le tome 2 devrait leur laisser une place plus intéressante. Déception aussi côté dessin, Stefano Martino adoptant un style réaliste banal et tristounet, alors qu’un peu plus d’expressionnisme aurait été de bon aloi. On lit néanmoins ce premier volume avec un certain plaisir, car on y retrouve à peu près tout ce qui fait le sel des histoires de vampires: du sang, de l’amour et du désespoir.

bouton_nbd Achetez Nosferatu T1 sur Fnac.com
Achetez Nosferatu T1 sur Amazon.fr

Commentaires

Publiez un commentaire