Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Pause

8 juin 2017 |
SERIE
Pause
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
13 €
DATE DE SORTIE
28/04/2017
EAN
2847740252
Achat :

Assis à la terrasse d’un café avec un pote ou debout face à un livreur de foin, Fabcaro se pose la même question : comment retrouver l’inspiration après le succès de Zaï Zaï Zaï Zaï ? Le doute, les interrogations, la somatisation… Surtout le début des angoisses pour Fabcaro qui va revenir à ce qu’il sait faire de mieux : les saynètes du quotidien, autobiographiques. Oui mais voilà, c’est la panne sèche, la vraie, la pause créative s’éternise. Direction les Agessa qui lui fournissent une inspiration de remplacement…

pause_fabcaroIl aurait pu dessiner des femmes nues avec des gros seins flottant sur l’eau d’une piscine à bulles… Mais Fabcaro (Carnet du Pérou, On n’est pas là pour réussir) a des desseins plus élevés. Problème, son inspiration s’est cassé une jambe au ski. Maniant avec soin l’autodérision, Fabcaro revient donc en creux sur le succès inattendu de son précédent album, Zaï Zaï Zaï Zaï, et la difficulté à vivre avec. Au lieu de se morfondre vainement, il fait de son angoisse un objet narratif plein d’humour lucide. Tel le champion olympique auréolé d’or, il ressent le vide post-compétition : que faire après avoir tout dit ? Comment ne pas décevoir son maigre et fidèle lectorat ? Et surtout comment retrouver un bon sujet ? Car Fabcaro tourne en rond et écrit des bouquins pour dire qu’il tourne en rond. La quadrature du cercle ou la loose totale, entre impression de se répéter et incapacité à prendre des risques. D’autant que Fabcaro a le profil de l’auteur humble et modeste, hypocondriaque à ses heures et d’une timidité maladive… Il procrastine ainsi avec ses éditeurs, partage son spleen avec ses proches, consulte les médecins. Sans succès évidemment.

Plutôt qu’un exercice nombriliste, Fabcaro livre des running-gags simples et efficaces, toujours justes et teintés d’une tendre autodérision. On sourit de son désarroi, on s’amuse de ses jeux de mots, de ses anecdotes bancales ou de ses excès, on se délecte de sa maîtrise narrative et de son sens de l’humour intact. Le tout emballés dans un trait fluide et vif. Une pause féconde en somme.

Publiez un commentaire