Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Petite revue de presse #23

21 août 2009 |

Au menu de cette revue de presse coincée entre les vacances et la rentrée: Mafalda et son créateur célébrés en Argentine; la température qui monte au journal Spirou; Bono et Spider-Man; Ben Laden et la burqa topless; le business des comics et la verve de Marjane Satrapi.

rp23_mafalda.jpgMafalda statufiée

Elle est sans doute l’héroïne de BD la plus fameuse d’Argentine. Mafalda va se voir honorée à Buenos Aires: une statue de la petite fille à la bouille ronde sera inaugurée le 30 août prochain « devant la maison où elle a été créé en 1964 par Joaquin Salvador Lavado, alias Quino, dans le quartier historique de San Telmo », indique l’AFP. Sur une plaque, on pourra désormais lire: « Dans cette maison vécut Mafalda. » Quino recevra à cette occasion la médaille du bicentenaire de l’indépendance argentine; il sera le premier parmi 200 personnalités qui seront honorées dans les mois à venir lors des célébrations nationales. Quino a aujourd’hui 77 ans et réside en Italie.

Ça chauffe à Spirou

rp23_spirou.jpgEncore sous le coup de l’émotion, ma collègue Laurence vient de me prévenir que ça chauffait drôlement dans le journal Spirou cette semaine. Quoi? Le groom vient d’assassiner Fantasio? Émile Bravo fait du porno? Nick Rodwell prend la direction des éditions Dupuis? Non, non, non, ne vous inquiétez pas. Simplement, Laurence me signale que « Tamara se tape Diego sous le toit parental, et Karine (des Nombrils) traite son frère d’ « espèce de connard » en menaçant de lui « éclater la gueule ». » Ah, oui, quand même.

rp23_spiderman_broadway.jpgBono et son Spider-Man en collants

Bono, le leader de U2, donne des pistes sur le prochain show musical autour de Spider-Mandont on vous parlait il y a quelques mois. Sur la BBC, repris par Gala.fr, il explique ses idées et ses priorités pour ce « nouveau challenge »« Ce sera plutôt de l’ordre du délire [et non] une adaptation rigoureusement fidèle des aventures du personnage de Marvel »« Le truc, c’est qu’on aime pas les comédies musicales », lâche carrément le chanteur, précisant que leur Spider-Man, pourtant héros du spectacle, ne poussera pas la chansonnette: « Un gars qui chante en collants, c’était pas possible! »

Ben Laden en BD et en vidéo

Coup de pub assuré (et pas de très haute volée) pour Ben Laden dévoilé, la bande dessinée enquête de Mohamed Sifaoui et Philippe Bercovici, que publient les éditions 12 Bis à la rentrée. En guise de promotion, elles ont détourné des images d’Oussama Ben Laden qui, au lieu d’appeler à la guerre sainte, incite les femmes à retirer leur burqa pour dévoiler leurs formes, car de toutes façons, il n’y a pas de vierges au paradis des martyrs. Et hop, un strip-tease-burqa plus loin, et on découvre la couverture de l’album. Facile, pas très classe mais efficace.

Super-héros + cinéma = grosses ventes en librairies ?

Dans un article bien complet traduit par Slate.fr, Lisa Schmeiser explique pourquoi les blockbusters de super-héros au cinéma ne font pas vendre plus de comics, du moins aux États-Unis. Elle prend pour exemple Wolverine qui, malgré un joli succès au box-office, n’a connu qu’une hausse très éphémère de la vente de ses BD. En fait, les raisons de cet échec ne sont pas vraiment surprenantes. Avez-vous déjà pénétré dans une librairie spécialisée en comics? Ou simplement essayer de détailler les titres du rayon US  de votre grande surface culturelle? rp23_ironman.jpg Si vous y comprenez quelque chose, bravo. Car la plupart des franchises sont tellement anciennes qu’elles ont connu de très nombreuses histoires et édition différentes: résultat, on ne sait par où commencer. Toutefois, quand un nouvel arc narratif, plus ou moins indépendant du reste, sort en même temps que le film mettant en scène le héros, le succès est au rendez-vous en librairie.

La journaliste de Slate évoque également les adaptations de films ou séries télé en bandes dessinées, excellent complément commercial (voire créatif) dans lequel l’éditeur Dark Horse excelle. Et de conclure: « Ces arrangements entre comics et cinéma devraient finir par profiter aux éditeurs de comics, mais cela dépend encore de deux choses: que ces derniers acceptent enfin qu’un film a besoin d’une amorce simple et sans contexte, et comment ils réussiront à intégrer cette ouverture dans leurs propres titres. Dans le film Iron Man, Tony Stark construit sa propre mythologie de superhéros pendant sa captivité ; avec tous les esprits créatifs qui travaillent aujourd’hui dans l’industrie des comics, il ne devrait plus être aussi compliqué de trouver un moyen pour que les spectateurs aient envie de connaître la véritable histoire. »

rp23_marjane_satrapi.jpgLa phrase de la semaine

On la doit à Marjane Satrapi, jamais avare de bons mots et sujet d’un portrait sur Le Monde. On y apprend qu’elle garde un mauvais souvenir de l’Autriche, qu’elle est mariée avec un Suédois, qu’elle apprécie le Musée du Quai Branly et le carpaccio de cheval d’un resto italien du 12e arrondissement de Paris. Et cette phrase alors? Il y en aurait plusieurs à citer mais gardons celle-là: « Au fond, les États-Unis, c’est un pays communiste : les gens s’habillent pareil, les magasins sont tous les mêmes… On dirait le bloc de l’Est, avec plein de fric. »

Images © Quino / Dupuis – Photo ©FIBD/Jorge Fidel Alvarez/9e ART+

Publiez un commentaire