Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 23, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Quand la BD jeunesse se met au vert !

4 octobre 2021 |

En attendant une version simplifiée, à hauteur d’enfant, du dernier rapport publié par le GIEC sur le climat, on vous propose une sélection de bandes dessinées qui abordent tantôt avec humour, tantôt avec pédagogie, les grandes thématiques écologiques et environnementales. De quoi éveiller les consciences et sensibiliser les esprits en se faisant plaisir dans les rayons des librairies.


bdjeunessevertes1

Les Wapitos

Par Benjamin Peignon et Marie de Monti, BD Kids, 9,95 €. Septembre 2021. Dès 6 ans.

Mimosa, Poncho et Rita aiment par-dessus tout courir au grand air et explorer la nature, tout en prenant soin de ce petit monde fragile qui les entoure. Pour les aider dans cette tâche ardue, ils vont pouvoir compter sur des amis d’un genre particulier, les Wapitos ! Bloup, Foxy et Archi sont les protecteurs de la nature. Ces drôles créatures possèdent des pouvoirs magiques plutôt pratiques, mais aussi des caractères bien affirmés. Hérisson blessé et abandonné, limaces en danger, eaux du lac polluées ou disparitions mystérieuses d’oeufs de poules, cette fine équipe a du pain sur la planche.

Publiée dans les pages du magazine Wapiti depuis plus d’un an, sous la forme d’histoires courtes, cette rafraîchissante série jeunesse, signée Benjamin Peignon et Marie de Monti, débarque en album dans la collection BD Kids. Les jeunes lecteurs y trouveront leur compte avec ces mini-récits animés, amusants et connectés à la planète. Une façon légère et joyeuse de parler d’écologie aux plus petits.

bdjeunessevertes_wapitos


bdjeunessevertes3

Green Team #2 – Plastic Attack

Par KarinKa et Domas, Kennes, 10,95 €. Mars 2021. Dès 7 ans.

Justine et Anto forment la Green Team, une équipe de choc qui milite pour le zéro déchet et la défense de la biodiversité. Armés de bonnes intentions, ces jumeaux écolos sont prêts à tout pour faire la guerre au plastique, chasser les emballages superflus et recycler tout ce qui leur passe sous le nez. Mais on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs, et certaines bonnes idées ne le seront pas forcément. Au grand dam de leurs parents !

Un duo de petites têtes blondes, des gags en une planche, des bêtises à gogo et des enfants impertinents, on retrouve les ingrédients qui font le succès de tant de séries BD. Mais ici, KarinKa et Domas ajoutent un petit ingrédient supplémentaire en abordant la question de l’écologie et de l’environnement. Ils auront sûrement du mal de tenir cette série dans le temps sans tourner en rond, mais les deux premiers tomes sont plaisants et divertissants. On retrouve même à la fin de l’album quelques fiches brico-écolo qui permettront de prolonger la lecture en passant à l’acte et en réalisant quelques activités qui feront du bien à la planète.

bdjeunessevertes_planches1


bdjeunessevertes4

Super Environman #2 – Le défi déchets

Par Bruno Madaule et Thomas Priou, Bamboo éditions, 10,95 €. Avril 2021. Dès 8 ans.

Un soir d’hiver, interpellé par sa fille, qui s’inquiète du réchauffement de la planète, Jean-Claude décide de devenir Super Environman. Sans super-pouvoirs, mais boosté à l’énergie verte, il va se lancer aux trousses des pollueurs, des politiciens véreux et des requins du monde de la finance. Mais avant tout ça, il lui faudra réussir à s’extirper de son canapé ! Car réduire son activité, en faisant la sieste, c’est aussi une façon de dépolluer…

Vous l’aurez compris, Super Environman n’est pas à un paradoxe près. Même s’il ne se démarque pas par sa grande intelligence, on lui accorde facilement notre sympathie et on s’amuse de son petit grain de folie. Bruno Madaule nous a quittés l’an dernier, mais son esprit continue de nous accompagner et de nous faire sourire avec cette série certifiée écoresponsable. Sans en faire trop, il arrive à divertir et à sensibiliser en évoquant la pollution et la surconsommation. Le dessin de Thomas Priou termine de rendre l’ensemble agréable à bouquiner tout en réveillant notre conscience écologique.

bdjeunessevertes_planches3


bdjeunessevertes5

Agir pour la planète

Par Jean-Michel Billioud et Wouzit, Casterman, 15,95 €. Septembre 2021. Dès 9 ans.

Jeanne est une jeune fille militante et engagée, une sorte de Greta Thunberg locale. Elle n’hésite pas à participer aux manifestations et à faire preuve de patience et de pédagogie pour sensibiliser et rallier à sa cause ses camarades. Tom, lui, est un adolescent un peu plus nonchalant. Bien ancré dans son temps, il tient à son petit confort, mais il est tout de même sensible aux bouleversements climatiques qui se préparent. C’est en suivant les pas de ces futurs citoyens de la Terre que les lecteurs vont pouvoir eux aussi éveiller leur conscience écologique.

À travers huit chapitres, qui abordent aussi bien le réchauffement climatique que la façon de repenser nos villes, de changer notre alimentation et nos moyens de transport, Jean-Michel Billioud, journaliste habitué du documentaire jeunesse, alerte et informe avec justesse. Il est accompagné dans cette mission par Wouzit, qui se charge de dessiner les pages de BD qui viennent se glisser entre chaque sujet. Cet ouvrage documentaire, largement illustré, est à mettre entre toutes les petites mains des futurs citoyens qui feront le monde demain.

bdjeunessevertes_planches2


bdjeunessevertes2

Extinctions

Par Jean-Baptiste de Panafieu et Alexandre Franc, Dargaud, Delachaux & Niestlé, 19,99 €. Mai 2021. Dès 12 ans.

Sur l’île Heyerdahl, quelque part au milieu de l’océan Arctique, Emma et Luis, deux journalistes, ont pour mission de suivre les travaux d’une équipe de scientifiques dépêchée sur place pour étudier les effets du réchauffement climatique sur la faune et la flore sauvage. Coupés du monde pendant plus de 2 mois, ils vont vivre au plus près de la nature et se rendre compte à quel point notre espèce est menacée. Une expérience qu’ils ne vont pas oublier de sitôt.

Dans cet ouvrage, le travail de vulgarisation scientifique est parfaitement assuré par Jean-Baptiste de Panafieu qui réussit dans son récit à trouver l’équilibre entre informations et aventures. Au dessin, Alexandre Franc met à profit l’expérience acquise lors ses nombreuses collaborations avec les revues Topo ou La Revue dessinée. Au fil des pages, et des sujets abordés et présentés avec une grande pédagogie, le lecteur investit petit à petit la problématique et la fait sienne. On se prend d’empathie pour les personnages et on s’inquiète pour l’avenir de la planète. On apprend également qu’il n’est pas trop tard pour réagir, et agir ! Notre avenir est entre nos mains, à nous d’agir en conséquence, tant qu’il est encore temps.

bdjeunessevertes_planches4

Publiez un commentaire