Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 15, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Stan Lee est mort

12 novembre 2018 |

Stan Lee, le légendaire scénariste de comics, co-créateur de Spider-Man, des X-Men ou des Quatre fantastiques, est mort à Los Angeles, le 12 novembre, à l’âge de 95 ans.

Stan-Lee-DragonCon_2012

Stan Lee en 2012. Photo par Kyle Nishioka from Kaneohe CC 2.0

Le petit papi aux cheveux d’argent et grosses lunettes teintées, qui fait des apparitions rigolardes dans les films Marvel, c’est lui. Mais Stan Lee, né Stanley Lieber en 1922 dans une famille juive de New York originaire de Roumanie, était avant tout un scénariste pionnier de l’industrie des comics, qui a su rendre populaire une galaxie de super-héros, parmi lesquels les incontournables X-Men, Hulk, Iron Man ou Spider-Man, piliers de la maison Marvel.

Stan Lee n’a que 17 ans quand il rentre chez Timely Comics (qui deviendra Marvel), en tant qu’assistant, c’est-à-dire employé de bureau. Mais il se rapproche des créatifs et des planches à dessin. Deux ans plus tard, en 1941, il signe son premier texte, sur Captain America. Et démarre ainsi sa carrière d’auteur et scénariste. Quand Jack Kirby et Joe Simon quittent Timely, il en devient le rédacteur en chef par intérim, à seulement 20 ans. Puis, les États-Unis entrent en guerre, et Stan Lee est appelé. Il travaille sur le territoire américain, notamment sur l’écriture de films et de manuels. Puis retour à l’édition et aux scénarios en tous genres – de la romance à la SF en passant par le western – dès 1945, et jusqu’à la fin des années 1950.

lee-ditko-spider-manC’est là, et dans la décennie qui suit, que sa carrière prend un tournant. Inspiré par le succès de DC Comics dans sa relance du genre super-héroïque, le patron de Marvel (ex-Timely, ex-Atlas) demande à Lee de tenter cette voie. Avec le dessinateur Jack Kirby, il crée alors Les Quatre Fantastiques. Et le succès est tel que le duo enchaîne (avec l’appui de Larry Lieber notamment) avec Hulk, Thor, Iron Man (qu’on retrouvera dans The Avengers, aux côtés de héros exhumés du passé comme Captain America). Stan Lee travaille aussi avec Bill Everett sur Daredevil et avec Steve Ditko sur Doctor Strange et surtout Spider-Man. Durant les années 1960, Stan Lee imagine et chapeaute nombre de numéros de ces séries, offrant de courts scripts aux dessinateurs, puis ajoutant les dialogues et récitatifs une fois les BD découpées. Terriblement efficace. En 1966, on lui doit Black Panther, puis en 1968, le Surfeur d’argent et Falcon l’année suivante.

En 1972, il arrête d’écrire des comics tous les mois, pour ne conserver que sa casquette d’éditeur. Mais il lancera tout de même le strip Spider-Man avec John Buscema en 1977, et signera une dernière collaboration avec Kirby l’année suivante, The Silver Surfer : the Ultimate Cosmic Experience. Il reviendra ponctuellement à l’écriture, mais il s’installe à Los Angeles pour développer les adaptations audiovisuelles de l’univers Marvel, et surtout représenter la maison.

Survivant aux divers rachats de Marvel, et se préservant un statut à part dans l’industrie, il ne cessa de multiplier les initiatives éditoriales ou entrepreneuriales, avec plus ou moins de succès. Côté moins, citons l’éphémère Stan Lee Media, producteur de contenus sur le net, qui dura moins de trois ans, après que son associé a été reconnu coupable de délits financiers. Mais il participa à l’écriture de séries télé, de mangas, de comédie musicale, cofonda la maison de production POW!, écrivit même pour DC Comics, et créa une fondation pour promouvoir les arts et la littérature.

Si la puissance créative de Stan Lee a certainement été au plus fort dans les années 1960, pour ensuite faire travailler d’autres plumes autour de ses quelques idées, force est de constater qu’il s’est servi de sa notoriété et de son appétit de nouveautés pour tenter des choses toute sa vie. Il est mort à Los Angeles, le 12 novembre, à l’âge de 95 ans.

 

 

Publiez un commentaire