Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 30, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« Topo », une revue d’actu en BD au top

31 août 2016 |

topo1_couvTrois ans d’existence, 6000 abonnés et un tirage de 20000 exemplaires à chaque numéro, La Revue dessinée ne pouvait pas en rester là. Elle a donc décidé de s’ouvrir à un nouveau lectorat en lançant Topo, une revue d’actualité en bande dessinée pour les moins de 20 ans. Et devinez quoi : c’est une nouvelle réussite !

D’un format plus haut et moins épais que sa grande soeur, Topo a davantage des allures de magazines que de revue de librairie. Qu’importe, l’intérieur confirme la parenté, avec une mise en page soignée et un graphisme impeccable, privilégiant toujours l’image à un flot de mots et de paragraphes. Les sujets sont variés, les signatures graphiques aussi, on pénètre dans ce bimestriel coloré de 144 pages sans souci.

D’autant que le choix des sujets, réalisés en duo journaliste-dessinateur pour les plus importants, est attrayant, et devrait parler aux jeunes générations. Un grand reportage très instructif sur les youtubeurs et la réalité de leur job, le témoignage d’un jeune réfugié syrien, des infos essentielles sur les poils, le point sur la législation sur les armes aux États-Unis, un édifiant sujet sur le sexisme et le manque de diversité dans les jeux vidéo, et même le début d’un feuilleton de fiction signée des excellents Stéphane Melchior et Sacha Goerg.

 

topo1_Melchio-Goerg

 

Topo a ainsi la bonne idée de convoquer des auteurs de BD à la forte personnalité, innovants mais déjà aguerris. Tels Marion Montaigne, Pochep (qui nous parle de Tyrion Lannister), Benjamin Adam, Benjamin Bachelier, Frederik Peeters (une plongée dans La Joconde), Lisa Mandel, Léon Maret… Des styles variés, pour des narrations jamais répétitives, au service de sujets d’actualité comme de culture générale. Ou comment aborder la bande dessinée du réel de mille façons.

 

topo1_Frederik-Peeters

Topo est donc une vraie réussite, du moins pour son premier numéro. Et si son coeur de cible se situe plutôt chez les 14-18 ans, il est bien probable que ce magazine d’infos dessinées séduira au-delà.

Topo, tous les deux mois, 12,50 €. Premier numéro le 1er septembre.
Plus d’infos sur le site de la revue.

Images © Topo – Peeters/Goerg/Melchior/Montaigne

topo1_Marion-Montaigne

Publiez un commentaire