Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Babylon Berlin

15 avril 2019 |
SERIE
Babylon Berlin
ALBUM
Babylon Berlin
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
16.95 €
DATE DE SORTIE
09/01/2019
EAN
2344033104
Achat :

babylon-berlin_imageBerlin, mars 1929. Le jeune commissaire Gereon Rath débarque à Berlin, laissant derrière lui Cologne, et une bavure qu’il préférerait oublier. La capitale est en pleine effervescence culturelle et créative mais aussi criminelle : corruption, trafic et scandale en tout genre. Gereon rejoint la brigade des moeurs, mais c’est un crime mystérieux – un homme assassiné et retrouvé dans sa voiture, repêchée dans le fleuve – qu’il souhaite résoudre. Et ce, afin d’intégrer la très renommée brigade criminelle de Berlin.

En un one-shot ambitieux, Arne Jysch adapte l’oeuvre de Volker Kutscher en reprenant différentes intrigues dont celle du premier opus, Le Poisson mouillé. Série littéraire à succès, série télévisée (produite par Netflix et actuellement disponible sur Canal +), la BD réussit à éviter tous les pièges en proposant un visuel différent de celui, tout en couleur et plus baroque, de la série. La BD, en noir et blanc, joue sur l’ambiance film noir des années 20 et 30, Gereon adoptant un côté Humphrey Bogart, affublé d’une clope et d’un chapeau mou, oscillant entre côté obscur et héros positif.

Le rythme est soutenu et l’action présente, les seconds rôles soignées, comme celui de la jeune secrétaire Charlotte Ritter, ambitieuse et féministe. L’intérêt, comme dans la série et les romans, réside aussi dans le portrait de Berlin, ville de toutes les tentations et Babylone moderne. En arrière-fond, le climat politique délétère : la jeune République de Weimar impuissante, le diktat de Versailles qui attise les rancunes et la montée des extrêmes, gauche comme droite, qui s’affrontent dans la rue.

Une BD qui atteint son but : adapter sans être redondant, tout en préservant les atouts d’un héros humain et d’une ambiance originale.

Publiez un commentaire