Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 11, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Charles De Gaulle #1

29 septembre 2015 |
SERIE
Charles De Gaulle
ALBUM
1916-1921: Le prisonnier - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
13.90 €
DATE DE SORTIE
26/08/2015
EAN
2818934044
Achat :

L’appel du 18 juin, l’homme de la résistance, le fondateur de la Ve République… Charles De Gaulle est tout ça et bien plus encore dans l’imaginaire des Français. Or, le premier tome de cette série proposée par la collection Grand Angle nous permet de suivre De Gaulle avant De Gaulle, lorsqu’il était jeune capitaine en 1916. Lors de la très longue, interminable et meurtrière bataille de Verdun, De Gaulle est fait prisonnier… Et que fait-on en prison ? On s’évade !

charles_de_gaulle_imageC’est dans une volonté manifeste d’aller saisir l’âme du résistant que l’historien Jean-Yves Le Naour, spécialiste du XXe siècle, nous raconte les cinq tentatives d’évasion du « grand Charles ». Elles ont toutes échoué, mais cela n’entache pas la détermination du futur général ! Ponctuée de scènes cocasses, empruntant aux registres des films d’évasion, l’histoire fait sourire plus qu’elle n’impressionne. Il est cependant plaisant de retrouver ce héros national dans cet aspect inhabituel comme s’il avait été un héros de La Grande Illusion de Renoir, la gravité et l’humanisme en moins. Car cette évocation de la jeunesse de Charles De Gaulle manque d’ambition. On reste un peu déçu par cette histoire qui ne creuse pas les relations que De Gaulle aurait pu entretenir lors de ces séjours. Si les scènes comiques sont les bienvenues, on regrette les clins d’œil appuyés au devenir de l’Histoire, une connivence maladroite entre l’auteur et son lecteur. Finalement, cette volonté de retrouver dans le passé d’un homme son futur est peu concluante.

Pari réussi toutefois pour Claude Plumail, qui croque le grand Charles sans tomber dans la caricature ni le portrait grandiloquent. Fidèle, sans être appuyé, le trait renforce la jeunesse, la fraîcheur du jeune capitaine. La ligne claire se prête parfaitement à ses aventures rocambolesques.

On ressort donc mitigé de cet hommage en BD qui, en voulant à tout prix à faire émerger l’âme du résistant, perd en pertinence.

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

Publiez un commentaire