Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Daylight °

1 juin 2011 |

daylight_couvnonPar Chai, Akira Sakamoto, Senz. Soleil Manga, 7,95€, le 13 avril 2011.

Luca est élève à l’internat Chernia Academy. Suite à une inondation, il doit partager sa chambre avec un étrange jeune homme qui passe le plus clair de son temps à dormir et à fuir le soleil… Comme chaque année un élève est désigné pour être « le messager de l’aube » et cette fois ce sera le rôle de notre cher héros. Ah oui, Luca remarque également au fil de l’histoire que la tâche qu’il a dans le dos n’est plus comme avant et que la cérémonie annuelle est plus importante que prévue…

daylight_imageVoilà le pitch de départ (je vous épargne la suite). Autant le dire tout de suite, l’histoire est bancale, sans grand intérêt et particulièrement mal adaptée à sa pagination. L’auteur semble d’ailleurs s’en être rendu compte un peu tard, car le récit se précipite à partir du chapitre 4, pour nous amener vers une conclusion catapultée. Le mystère a à peine le temps de se mettre en place qu’il est déjà résolu. Les dialogues sont fades et souvent futiles, et les personnages sans substance. Surtout, le récit est dès le départ totalement confus et les quelques précisions qui suivent ne suffisent pas à éclairer le lecteur. Le seul point positif de ce volume est le dessin. En effet, le trait d’Akira Sakamoto est léché, vivant et sied particulièrement bien aux histoires sombres.

Il est quand même dommage de sortir aujourd’hui un manga de si piètre qualité, alors que le marché est totalement saturé. Et quand on sait que ce titre est tiré d’un jeu vidéo qui n’est même pas disponible en France, cette publication devient alors totalement incompréhensible.

bouton_nbd Achetez Daylight sur Fnac.com
Achtez Daylight sur Amazon.fr

© 2008 Akira SAKAMOTO / © 2008 CHAI / © HOBIBOX / Enterbrain

Publiez un commentaire