Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 30, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Formula Bula 8 : Lisa Mandel, Nylso et José Parrondo à l’honneur

28 septembre 2020 |

formula-bula-2020-afficheAlors que Lyon BD a développé une saison d’automne après un printemps avorté pour cause de Covid, que BD à Bastia a opté aussi pour une édition à contretemps automnale, et que le Festival d’Angoulême prévoit un « diptyque » pour 2021, le festival parisien Formula Bula revient pour une 8e édition alléchante.

[Màj] Mais qui ne pourra finalement présenter que ses expositions, les rassemblements comme la soirée Loto ou la Dédicroisière étant impossibles dans le contexte sanitaire, selon les décisions préfectorales.

Ce n’est pas un festival empilant les expos et les spectacles ronflants, ni les longues files de dédicace. Au coeur de Paris, mais aussi sur ses marges de banlieue, Formula Bula entretient depuis son lancement une ambition artistique pointue et internationale, mettant en avant les éditeurs indépendants, les grands noms de la BD d’auteur mondiale, et le rapprochement avec le graphisme. L’an dernier, Blutch, Guillaumit, Mark Newgarden et Emil Ferris tenaient le haut de l’affiche. Cet automne, le directeur artistique Raphaël Barban (qui a été commissaire sur l’expo Blutch à Bastia) a été contraint d’imaginer un festival plus local, pour cause de pandémie de coronavirus.

Local mais pas au rabais. En effet, il programme, à la médiathèque Françoise-Sagan, une large exposition du projet Une année exemplaire de Lisa Mandel, avec l’accrochage de l’intégralité des planches de son livre auto-édité sur ses 365 jours à lutter contre ses addictions (après publication en ligne). Au même endroit, le minimaliste José Parrondo (Histoires à emporter) présente I am the Egg man, et joue avec les codes et le potentiel magique de la bande dessinée. Ambiance nature à la mairie du Xe, où l’on découvrira le travail de Nylso, « le dessinateur du calme, du murmure du vent dans les feuilles, du craquement du bois sec sous nos bottes ».

formula-bula-2020-lisa-mandelCôté expo, la galerie Immix propose un travail autour de la photo par les auteurs Brais Rodriguez, Nicolas Nadé et Inio Asano. Les Archives nationales, à Pierrefitte-sur-Seine, s’ouvrent à quatre auteurs qui ont conçu un récit in situ, qui se déploie là-bas comme une installation narrative expérimentale. Et la médiathèque Françoise-Sagan et Radio Minus plongent dans le fonds discographique du label pour enfants L’Heure Joyeuse. Parallèlement, Marthes Bathori investit la galerie Arts Factory.

———–

La plupart des expos sont visibles au moins jusque fin octobre. Toutes les infos sur le site de Formula Bula.

Publiez un commentaire