Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Images de la rentrée BD : Pills, par Singelin et Ozanam

13 août 2010 |

Que nous réserve la rentrée BD ? BoDoï vous dévoile quelques albums qui feront l’actu dès la fin août.

rentree_pills_couvIls avaient frappé assez fort avec King David, une étonnante relecture du mythe de David et Goliath version gangster : Antoine Ozanam et Guillaume Singelin reviennent en septembre avec Pills.

Il s’agira d’un récit de science-fiction, brossant un monde où toutes les drogues sont devenues légales. Et les adeptes de ces nouvelles dopes développent parfois d’étranges capacités, proches de super-pouvoirs : disparition, duplication, etc. Mais il faudra garder la tête froide et utiliser au mieux ces possibilités pour échapper à des tueurs qu’on a surpris en plein travail…

On est curieux de découvrir ce nouvel album de l’hyperactif Antoine Ozanam. Car le scénariste possède un vrai sens du pitch original et du récit dynamique, inspiré du cinéma ou des séries télé. Même si ses dernières réalisations (Seconde Chance, L’Amourir, We Are the Night #1) pêchaient parfois par excès de zèle (récitatifs trop présents, textes parfois ampoulés, dialogues tantôt poussifs), il reste comme un des auteurs de fictions de genre à suivre de près. Tout comme Guillaume Singelin et son graphisme vif, expressif et parfois inquiétant, dont ce ne sera que le deuxième album (il travaille aussi sur le dessin animé Mutafukaz). Et il paraîtra à nouveau chez KSTR.

_________________________

Pills.
Par Guillaume Singelin et Antoine Ozanam.
Casterman/KSTR, 16 €, le 1er septembre 2010.

Images © Singelin – Ozanam / Casterman

_________________________

rentree_pills_image4

rentree_pills_image5

rentree_pills_image6

Commentaires

  1. Volcoche

    l’hyperactif Antoine Ozanam devrait peut-être se calmer un peu et travailler un peu plus ses scénarios.
    S’il possède un vrai sens du pitch original pour vendre ses projets aux éditeurs en revanche il n’assure pas derrière, ça tient rarement ses promesses.
    Que la BD soit devenu du marketing c’est un fait, mais il ne faudrait pas oublier qu’il y a des lecteurs derrière et qu’il ne faudrait pas trop souvent les prendre pour des gogos.

  2. Volcoche

    l’hyperactif Antoine Ozanam devrait peut-être se calmer un peu et travailler un peu plus ses scénarios.
    S’il possède un vrai sens du pitch original pour vendre ses projets aux éditeurs en revanche il n’assure pas derrière, ça tient rarement ses promesses.
    Que la BD soit devenu du marketing c’est un fait, mais il ne faudrait pas oublier qu’il y a des lecteurs derrière et qu’il ne faudrait pas trop souvent les prendre pour des gogos.

Publiez un commentaire