Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Là où naît la brume

13 septembre 2017 |
SERIE
Là où naît la brume
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
17 €
DATE DE SORTIE
23/08/2017
EAN
2369811005
Achat :

Dans un froid Canada, Josh roule sur les traces de son père. Il retrouve son bungalow au bord de l’eau, abandonné. Les souvenirs rejaillissent, ceux d’un homme violent et solitaire. Josh est-il différent? Lui qui a cherché toute sa vie à fuir ce paternel déviant, pourquoi veut-il aujourd’hui renouer contact? Sans doute pour mieux se comprendre lui-même.

la_ou_nait_la_brume_image1Un road-movie comme une quête initiatique, voilà un schéma scénaristique on ne peut plus classique. Et classique est sans doute l’adjectif qui sied le mieux à cet album écrit par Christian Perrissin, qui avait auparavant proposé des oeuvres à la structure plus audacieuse, telles Une Vie – Winston Smith ou Martha Jane Cannary. Mais le classicisme n’est pas un défaut, et Perrissin s’en sort très bien, brossant le portrait d’un homme paumé et usé, candidat idéal à la thérapie, qui a besoin de démêler les secrets de famille pour mieux cerner son père et, en conséquence, son propre cheminement. La seule surprise du scénario viendra donc de l’histoire familiale, glauque à souhait. Côté graphique, Christophe Gaultier s’accorde au ton classique, en adoptant une ligne épaisse à tendance réaliste, rehaussé de matières charbonneuses. Contrairement à ce que laisse présager la couverture, trop frontale et chargée, le dessin est efficace et élégant. Mais peut-être cela manque-t-il de personnalité, que le dessinateur a depuis longtemps démontré dans  Le Suédois, Le Fantôme de l’Opéra ou même le récent Le Porteur d’histoire. Au final, Là où naît la brume est plutôt un bon album, bien construit, narré et illustré, mais sans surprise.

la_ou_nait_la_brume_image2

Publiez un commentaire