Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 14, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Coin des enfants #63

7 mars 2018 |

coin_enfants_intro2012Retrouvez notre sélection du moment des meilleurs livres illustrés pour les enfants, à découvrir dès 2 ans. Roman illustré, livre-jeu, album coloré ou imagier, tout l’univers des tout-petits se décline dans le Coin des enfants. (logo original de la rubrique: Kaze Dolemite)

Au menu ce mois-ci : une mamie en balade, une brique artistique, un papa tellement cool, des petits albums expliquant les sujets d’actualité graves, un ours polaire, une sorcière épistolaire, un guide monstrueux, un rêve paradisiaque, un livre interactif, et une petite souris courageuse.


mamie_couvEnfin avec ma mamie

Par Taro Gomi. nobi nobi !, 12,50 €, février 2018. Dès 3 ans.

Lola habite une petite demeure perchée en haut de la colline. Sa mamie, elle, loge dans une petite maisonnée tout à fait à l’opposé. Ce matin, Lola est prise d’une envie soudaine d’aller rendre visite à sa gentille grand-mère. Au même moment, la gentille grand-mère se dit qu’elle irait bien saluer son adorable petite fille. Lola et sa mamie, chacune de leur côté, sans se concerter, décident alors de se rendre mutuellement une visite surprise ! Vous voyez le problème arriver ? L’une en train, l’autre en bus, puis en stop et en taxi et enfin en vélo et à moto, les voilà engagées dans un chassé-croisé infernal qui va les occuper une bonne partie de la journée.

Quand il s’agit de raconter aux enfants des histoires pleines de tendresse et d’humour, Taro Gomi fait parti des grands spécialistes de la question. Dans ce nouvel album, traduit et édité par nobi nobi!, il nous dévoile tout son talent de narrateur en s’amusant à faire tourner en bourrique ses personnages. Allez, croisons les doigts pour que Lola et sa mamie puissent enfin se retrouver !

mamie_train

 


 

saule_couvSaul, Monsieur Rêve et le morceau de mur

Par Antony Huchette. Hélium, 14,90 €, février 2018. Dès 6 ans.

Saul vit à Moroseville, une bourgade triste, grisonnante et ennuyeuse, où les maisons n’ont pas de fenêtres ni de portes. Pourtant, chaque nuit, Monsieur Rêve prend forme dans l’usine d’à côté et part se promener de foyer en foyer pour égayer le sommeil des grands et des petits dormeurs. Ce soir-là, c’est auprès de Saul qu’il vient s’installer et, par on ne sait quel tour de magie, ou de rêverie, une chose incroyable va arriver. Un morceau de mur va se détacher de la maison, donnant naissance à Monsieur Bric. À son réveil, Saul s’aperçoit tout de suite que quelque chose a changé. Il n’est déjà plus tout à fait le même, mille et une idées fourmillent dans sa tête. Vite, direction son atelier, il ressent une soudaine envie de créer !

Si vous cherchez d’où proviennent les bonnes idées, comment nourrir votre imagination ou titiller votre inspiration, cet album vous ouvrira quelques portes. Pour sa première apparition dans le monde du livre jeunesse, l’illustrateur et auteur de BD Antony Huchette nous invite à entrer dans son univers coloré. Du bout de ses pinceaux, il lutte habilement contre la mélancolie et le pessimisme ambiant. Ce récit est une ode à la flânerie et à la rêverie, un message plein d’optimisme qui incite à changer son regard sur le monde qui nous entoure.

saul_extrait


 

monpere_couvMon père, avant, il était trop cool

Par Keith Negley. Gallimard Jeunesse, 14,50 €, janvier 2018. Dès 6 ans.

Un petit garçon se questionne sur son père… Il en est persuadé, avant qu’il n’arrive, son papa avait une vie bien différente de celle qu’il a aujourd’hui. Certes, ce matin, rien de bien exaltant. Il l’aide à ranger sa chambre, à s’habiller, il s’occupe du linge, du ménage et range la maison. Mais bien avant, il le sait, son papa était un rockeur adulé, un musicien doué, un biker épris de liberté, bref un papa cool ! Et maintenant alors ? Est-ce que les choses ont vraiment changé ? Il veut bien l’avouer quand même, quand son père le porte sur ses épaules, l’amène au parc et joue avec lui toute la journée, il est tout de même encore un peu cool, mais juste un tout petit peu… faut pas pousser tout de même !

L’auteur américain Keith Negley dresse, à travers le regard tendre et aimant de son petit garçon, le portrait d’un papa moderne qui s’épanouit totalement dans son nouveau rôle, sans oublier pour autant celui qu’il a été avant. En jouant avec le rapport texte/image étendue, glissant de nombreux clins d’oeil graphiques dans ses illustrations, il réussit parfaitement à mettre en parallèle cette double vie. Un album qui derrière sa relative légèreté, aborde avec brio, justesse, originalité et ironie la question de la paternité. C’est assez rare pour le signaler.

monpere_extrait


 

expliquemoi_couvExplique-moi… La guerre et le terrorisme, Le racisme et l’intolérance, Les réfugiés et les migrants, La pauvreté et la faim !

Par Louise Spilsbury, Ceri Roberts et Hanane Kai. Nathan, 12,90 €, mars 2018. dès 6 ans.

Nous vivons dans un monde où l’actualité est agitée, complexe, souvent dramatique et angoissante. Qu’on le veuille ou non, les enfants sont quotidiennement exposés à ces faits, à travers les écrans, la radio, les journaux des parents et même dans les discussions des cours de récréations. Comment réagir quand on est parent, enseignant, en contact régulier avec les enfants ? Il est important d’être à leur écoute et de se tenir prêt à répondre à leurs questions. Expliquer les choses simplement est essentiel, ne pas mettre sous cloche la vérité, choisir les bons mots, trouver des images adaptées, rassurer surtout, pour ne pas les inquiéter.

Ce n’est pas chose aisée, il faut l’admettre et c’est souvent dans ces situations que l’on est content de trouver de quoi nous aider un peu. Vous pouvez vous tourner les yeux fermés vers la collection Explique-moi… des éditions Nathan. Chacun des titres qui la composent, au nombre de quatre pour le moment, aborde de manière sensible une double thématique actuelle. Les textes de Louise Spilsbury et Cerise Roberts exposent avec clarté et bienveillance des thèmes forts, comme la guerre et le terrorisme, le racisme et la tolérance, les migrants et les réfugiés ou encore la faim et la pauvreté. Les illustrations de Hanane Kai apportent un peu de poésie et de douceur.

expliquemoi_extrait


 

toutdoux_couvTout doux

Par Gaëtan Dorémus. Rouergue, 15 €, février 2018. Dès 3 ans.

Sur la banquise, il fait froid, et même quand on est un ours polaire, habitué à l’hiver, on aime être au chaud, dans son igloo par exemple ! Mais si le soleil se met à cogner un peu trop fort, irrémédiablement, le petit nid douillet va doucement se liquéfier. Et là, c’est la catastrophe pour notre plantigrade des neiges, plus de quoi s’abriter! Le voilà donc parti à la recherche d’un nouveau logis, avec sa fourrure sur le dos comme unique paletot. Heureusement, sur sa route l’attendent de chaleureuses rencontres, dont une qui va raviver la petite flamme qui sommeillait dans le coeur de ce solitaire.

Cette histoire en deux tons, rouge et bleu, souffle le chaud et le froid avec malice. Pour apprécier pleinement toutes les subtilités de ce petit livre douillet, il faut prendre le temps de lire le texte et surtout de bien regarder les images. Les illustrations douces et moelleuses de Gaëtan Dorémus jouent avec cette bichromie et leur composition guide le jeune lecteur dans sa découverte. En plus d’une mignonne petite histoire d’amour, cet album traverse les saisons et à la manière d’un imagier permet de découvrir le monde et ses mystères.

toutdoux_extrait

rustine_couvRustine, sorcière ordinaire

Par Delphine Perret et Roland Garrigue. Album Michel Jeunesse, 12,90 €, janvier 2018. Dès 4 ans.

Lorsqu’une sorcière ordinaire se lance dans une correspondance à distance avec un humain tout ce qu’il y a de plus commun, cela donne une histoire drôle et pas banale. Pour Rustine, les journées sont devenues bien trop longues et ennuyeuses, mais heureusement, la fillette est de nature curieuse. C’est pourquoi, lorsqu’elle tombe sur la petite annonce de Simon et qu’elle découvre que ce dernier cherche une correspondante, elle répond tout de suite présente. Au fil des courriers qu’ils échangent, les deux enfants vont découvrir qu’ils vivent dans des mondes complètement différents. Alors, pourquoi ne pas organiser une rencontre entre leurs deux classes en fin d’année ? Bonne ou mauvaise idée ?

Delphine Perret n’est pas seulement une dessinatrice douée (Björn), elle sait aussi sortir de son placard de très chouettes histoires, pleines d’humour et de fantaisie, comme ici où il est question de sorcellerie, de chats à trois têtes, de tapotéon à fourrure ou de fauteuils galopeurs. Et si en plus de cela, elle s’associe à Roland Garrigue, illustrateur et enchanteur de talent, alors le résultat ne peut qu’être à la hauteur.

rustine_extrait


 

kieki_couvLe Kieki des monstres

Par Céline Potard et Sophie Ledesma. Saltimbanque, 12,90 €, février 2018. Dès 5 ans.

Les monstres, c’est tout une histoire. Ils sont partout. Ils peuvent se cacher sous un lit, dans les hauteurs d’un château, à l’entrée d’une grotte sombre, au beau milieu d’une forêt ou bien même au fin fond de la voix lactée. Ils peuvent être poilus, à écailles, ailés ou dentés. Certains vivent dans les contes de fées, dans des romans et il y en a même qui ne sont visibles qu’au cinéma. Très souvent, ils aiment se nourrir d’enfants. Les monstres, c’est fascinant !

C’est un peu un album de famille que proposent ici Cécile Potard et Sophie Ledesma. Dans cet ouvrage fantasque, on retrouve un inventaire assez exhaustif de toutes les créatures imaginaires et légendaires qui peuplent les grandes oeuvres littéraires et culturelles du monde entier. Troll, Sphinx, Godzilla et même le Fantôme de l’Opéra, ils sont nombreux à être cités et présentés. La petite astuce, c’est que tous ces monstres se sont camouflés dans les décors et pour le débusquer, il faudra user d’un détecteur magique. Prêt pour la chasse aux chimères ?

kieki_extrait


 

paradis_couvMon petit paradis

Par Lili Scratchy. Les Fourmis Rouges, 13,80 €, février 2018. Dès 5 ans.

Quand la vie est trop dure, trop nulle et trop injuste, on aimerait pouvoir claquer des doigts et disparaître dans un endroit isolé pour être en paix ! C’est en tout cas le souhait de cette petite fille qui en a marre du quotidien que ses « affreux » parents lui font subir. Oui, c’est bien connu, l’herbe est plus verte ailleurs. Mais sur sa petite île déserte, pour bien faire les choses, il faudrait qu’elle puisse apporter avec elle sa collection de baskets, sa bibliothèque, un camion de pizzas, un cinéma… Et ses amis aussi, peut-être même ses parents ! Si on regarde bien, tout ça, elle l’a déjà, juste sous ses yeux ! Finalement, que demander de plus ?

Avec Lili Scratchy, il fait bon rêver à imaginer un monde meilleur, un petit morceau de terre idyllique et paradisiaque où tout serait permis. Elle laisse se promener en liberté totale son esprit créatif, pop et édulcoré pour composer un univers loufoque, mignon, drôle et décalé. Forcément, les enfants adorent et il y a de grandes chances pour que les adultes aussi se prennent au jeu et adhèrent à ce petit paradis.

Mon petit paradis int.indd


 

porte_couvQu’y a-t-il derrière cette porte ? Ouvre-la pour voir !

Par Nicola O’Byrne. Père Castor, 13,50 €, février 2018. Dès 4 ans.

Nestor est contrarié, il est perdu et il ne sait pas comment il va pouvoir rentrer chez lui. Nestor a besoin d’un petit coup de main, et comme Nestor est un crocodile, et qu’accessoirement, il menace de vous dévorer si jamais vous ne venez pas l’aider, le choix est vite fait ! Faut-il encore savoir où il habite, et comment s’y rendre ? Heureusement que ce livre renferme un étonnant secret. Lorsqu’on y trace une petite porte du bout de son doigt, elle apparaît comme par magie. Mais apparemment, la destination de chacun des passages ainsi créés est un peu aléatoire. Pauvre Nestor, pour lui, ce n’est pas encore tout à fait gagné.

Nicola O’Byrne est une auteure et illustratrice qui aime jouer avec les lecteurs. Généralement, dans ses livres, il sont mis à contribution et il faut bien dire qu’ils aiment ça et qu’ils en redemandent. Voilà un chouette exemple qui nous prouve encore une fois que l’album au format papier n’a pas grand-chose à envier aux applications numériques. Avec une bonne dose d’imagination, il est tout à fait possible d’amuser les marmousets et de capter leur attention sans écran !

porte_extrait


 

jasmine_couvJasmine n’a plus peur

Par Guillaume et Thomas Bianco. P’tit Glénat, 11 €, mars 2018. Dès 4 ans.

Jasmine est une petite souris pleine de vie et d’espièglerie, mais surtout, c’est une petite souris qui n’arrive plus à ressentir la peur. Le frisson, l’angoisse, l’effroi et l’épouvante, elle ne connaît plus. Depuis son anniversaire, toutes ces émotions ont disparu. Tracassée par son état, elle va tout mettre en oeuvre pour se soigner. Pour commencer, elle laisse se glisser sous son lit un monstre poilu, sans succès. Peut-être que le déclic viendra d’une petite balade nocturne sous l’orage en compagnie de son ami Octave ? Ou d’une excursion au pays des ombres avec Georges ? À moins qu’une visite chez le grand méchant loup soit nécessaire ? Mystère !

Avec maintenant trois albums publiés, Jasmine commence à avoir quelques références et cette « fillette souris » se fait petit à petit une place dans le paysage jeunesse. Il faut dire que c’est avec un plaisir non dissimulé que l’on retrouve l’univers si particulier de Guillaume Bianco (Billy Brouillard). Il est accompagné ici de son frère, Thomas, qui se charge de lui écrire de sympathiques histoires à illustrer. Un travail d’équipe qui fonctionne !

jasmine_extrait

Publiez un commentaire