Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Le Signe de la Lune ****

19 octobre 2009 |

le_signe_de_la_lune_couvbravoPar José Luis Munuera et Enrique Bonnet. Dargaud, 15,50 €, le 2 octobre 2009.

La Lune est à la source de dizaines de contes et d’histoires fantastiques. Dans ce superbe one-shot, elle obsède la jeune Artémis, adolescente fougueuse, qui traîne son petit frère le soir pour aller observer l’astre nocturne. Mais elle lui parle aussi et hante ses cauchemars. Et c’est encore la Lune qui, lors d’une funeste nuit de jeux avec les autres enfants du village, entraîne le petit frère au fond d’un puits où il se noie…

le_signe_de_la_lune_imageAprès avoir fait le bonheur des plus jeunes avec les séries Merlin et Nävis et dessiné un efficace Spirou, José Luis Munuera sort avec Le Signe de la Lune un album de toute beauté, une oeuvre plus mature et parfaitement maîtrisé. Son trait sous influence Disney prend une dimension extraordinaire dans un traitement noir et blanc tout en nuances et en textures, ni trop jeunesse, ni totalement adulte. Un traitement graphique original et époustouflant qui donne toute son envergure à ce conte mélancolique co-écrit avec Enrique Bonnet (auteur et illustrateur espagnol). Sombre, violente et magique, cette histoire d’enfance blessée fait figure de grande oeuvre tous publics. Et son prix modéré pour un beau livre de 136 pages lui donne toutes les chances de le devenir. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Achetez Le Signe de la Lune sur Amazon.fr

Commentaires

  1. A mon humble avis, c’est une des meilleures productions de l’année. Munuera y fait preuve d’un talent fou au niveau du graphisme. Originalité, finesse dans les choix esthétiques, on s’arrête souvent sur les diverses planches pour admirer…
    Quant au scénario, il nous fait redécouvrir ce qu’est un récit fantastique, là aussi tout en finesse et en tons de gris. Les thématiques qui y sont abordées, les références sont très bien traitées et nous donne envie de nous immerger dans ce monde étrange…
    Bref, je ne saurais que conseiller la lecture de ce petit chef d’œuvre !

    StepH

  2. A mon humble avis, c’est une des meilleures productions de l’année. Munuera y fait preuve d’un talent fou au niveau du graphisme. Originalité, finesse dans les choix esthétiques, on s’arrête souvent sur les diverses planches pour admirer…
    Quant au scénario, il nous fait redécouvrir ce qu’est un récit fantastique, là aussi tout en finesse et en tons de gris. Les thématiques qui y sont abordées, les références sont très bien traitées et nous donne envie de nous immerger dans ce monde étrange…
    Bref, je ne saurais que conseiller la lecture de ce petit chef d’œuvre !

    StepH

Publiez un commentaire