Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 6, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Michel, fils des âges farouches

21 novembre 2019 |
SERIE
Michel, fils des âges farouches
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14 €
DATE DE SORTIE
19/03/2019
EAN
2390040527
Achat :

michel-fils-des-ages-farouches_image1 Michel est quadra, reporter radio pigiste, déteste les applis sur smartphone et flippe pour la santé de ses parents vieillissants. Il aime rapporter la parole de personnes engagées – cheminots en colère comme ancien activiste type Brigades rouges planqué en France –, et s’interroge pour son avenir de célibataire bedonnant. Mais finalement, est-ce si important de choper sur Tinder ? Ne peut-on plus espérer vivre des émotions et des expériences véritables en vrai ?

Pierre Maurel (Blackbird, Post Mortem, Tabula Rasa) poursuit son bonhomme de chemin aux côtés de ce sympathique Michel, personnage simple et un peu hors du temps par moments (d’où le titre de ce présent opus), qui combine générosité avec empathie sincère, et tant pis pour la délicatesse. Car oui, ce n’est pas un dragueur né, ni un fils idéal devançant les besoins de ses parents, ni le journaliste le plus malin qui soit. Mais il est entier, fiable (sauf bourde de dernière minute), inspiré et drôle. Et il est surtout un bon révélateur des errances de notre société contemporaine, qui ne jure que par les applis-fais-le-toi-même, l’immédiateté d’une information (même parcellaire) et le consumérisme permanent qui doit fournir une réponse à tout, et même à des interrogations métaphysiques pour peu qu’on y mette le prix. Portées par un dessin en noir et blanc vif et expressif, sobrement tramé, les saynètes s’enchaînent avec bonheur et construisent dans leur continuité une belle tranche de vie, crédible, sobre et sensée. Politique aussi. Mais sans jamais donner de leçons et en optant dès que nécessaire pour l’absurde ou l’humour sans fioriture (comique de situation, de répétition ou référencé). Voilà bien la plus grande qualité d’une bande dessinée qui prône le temps de vivre et d’écouter ses pairs, sans jugement hâtif ni définitif. Une belle preuve d’intelligence.

michel-fils-des-ages-farouches_image2

Publiez un commentaire