Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 5, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Michel Fourniret, l’Ogre des Ardennes

11 mai 2020 |
SERIE
Michel Fourniret, l'Ogre des Ardennes
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
DATE DE SORTIE
18/03/2020
EAN
2344039481
Achat :

On parle de monstre, ou d’ogre : difficile de qualifier ce qu’est Michel Fourniret, l’un des tueurs en série les plus terribles qu’ait connus la France. On peut par contre tenter d’analyser son parcours et son comportement, comme s’y attelle Étienne Jallieu, le héros de cet album. Essayiste et écrivain expert en criminologie, celui-ci se veut en fait l’alter ego de Stéphane Bourgoin, auteur spécialiste des tueurs en série à l’origine de cette nouvelle collection pour public averti, consacrée aux serial killers, publiée par Glénat.

001 MICHEL FOURNIRET[BD].indd

Le récit plonge le lecteur dans le parcours sanguinaire de Michel Fourniret à travers la rencontre entre Étienne Jallieu et l’assassin à maison centrale d’Ensisheim. Il évoque avec lui son enfance, ses premiers meurtres, mais aussi le rôle de son épouse, Monique Olivier, dans ses passages à l’acte. En alternant les paroles de cette dernière, recueillies dans la prison de Rennes, et celles de Michel Fourniret, le récit parvient habilement à faire entrer le lecteur dans le huis clos pervers et meurtrier du couple, centrant d’ailleurs les interrogations et investigations du criminologue sur la dynamique qui a pu animer celui-ci. Ainsi, le récit n’épargne rien du modus operandi du criminel – qui demandait son chemin à ses proies pour les convaincre de l’accompagner dans son véhicule – y compris dans le vécu de ses jeunes victimes. Il parvient cependant à rester à la distance nécessaire pour servir l’analyse sans entrer dans le voyeurisme. Le dessin, simple et direct, sert efficacement ce propos, particulièrement dans l’évolution des palettes de couleur.

Cependant, une certaine gêne apparaît aujourd’hui par rapport à l’ouvrage, destiné à entamer cette ambitieuse collection intitulée “les serial killers”, avec un autre opus consacré à l’Américain Ted Bundy. Celle-ci, orchestrée par Stéphane Bourgoin et mise en scénario par Jean-David Morvan, est construite entièrement autour de la personnalité de Stéphane Bourgoin, et de ses prétendus nombreux entretiens avec des serial killers dans le monde entier, qui ont construit sa renommée. Or, une série de vidéos publiées sur la chaîne YouTube 4ème oeil corporation début avril ont mis en lumière un certain nombre de divergences entre le récit que fait l’écrivain de son parcours, et les faits racontés ou datés par d’autres (notamment l’assassinat de sa propre femme par un tueur en série). Des mensonges qu’il a reconnus dans Paris Match début mai, et qui, sans forcément remettre en cause les connaissances de l’auteur sur les tueurs en série, pourraient porter préjudice à la collection elle-même. Glénat n’a pas donné suite à nos interrogations.

 

001 MICHEL FOURNIRET[BD].indd

Publiez un commentaire