Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Primal Zone #1 ***

6 octobre 2009 |

primal_zone_couv.jpgbien.jpgPar Pierre-Yves Gabrion. Delcourt, 12,90 €, le 16 septembre 2009.

C’est un défi risqué que relève Pierre-Yves Gabrion (Scott Zombie, L’Homme de Java…) avec Primal Zone: celui de plonger au coeur d’une psychose, de montrer l’univers intérieur d’un homme dévoré par ses propres démons. Car s’il est un territoire mal connu, sombre et terrifiant, c’est bien celui de la folie. Une maladie violente qu’il réussit avec talent à nous faire toucher du doigt dans ce premier tome aux accents de polar.

primal_zone_image.jpgOn colle ainsi à la peau d’un homme qui se surnomme lui-même le Varan. Un tueur à gages, qui dessoude pour le fric mais aussi pour nourrir Ortog, son double maléfique. Une créature abominable qui vit en lui depuis son enfance, depuis qu’il a tué sa mère quand il avait dix ans. Et qui s’est réveillé lors d’un long séjour en hôpital psychiatrique… On suit donc la route meurtrière de ce personnage torturé, mais on voit surtout le monde cauchemardesque dans lequel il vit: monstres visqueux, désert flippant, prophéties hallucinées… La force de Pierre-Yves Gabrion est d’effacer les frontières entre la réalité des hommes et la réalité telle que la perçoit son héros. On est véritablement à l’intérieur de sa folie, et on n’en sort pas indemne. Avec ses allures de comics et son puissant dessin en noir et blanc, l’auteur crée une des séries les plus dures et originales de cet automne. À réserver toutefois aux lecteurs avertis qui ont le coeur bien accroché.

Commentaires

Publiez un commentaire