Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Sélection de petits formats #1

6 mai 2011 |

Les mini-albums et BD petits formats, souvent brochés, auto-édités/diffusés et bon marché, ont parfois du mal à trouver leur place en librairie. Donnons-leur une chance !

petit_format_vortex

Les Aventures sidérantes de Jean-Pierre Vortex

Par Sylvain-Moizie.
Éditions 2024, 5 €, T1 en avril, T2 en juin 2011.

Voici un petit livre pas comme les autres. En effet, il ne s’agit pas à proprement parler de livre, puisque les différents feuillets ne sont pas reliés ou agrafés. Dans une pochette plastique, on découvre trois feuilles de papier bien épais, pour autant d’histoires à lire en boucle, à l’infini. En effet, chaque feuille est savamment pliée pour faire naître une nouvelle situation à chaque dépliage, faisant avancer le récit qui, au bout de quelques dépliages, revient au point de départ. Une idée lumineuse et réalisée avec soin par les jeunes éditions strasbourgeoises 2024, et signée du non moins inventif Sylvain-Moizie. On peut découvrir le principe dans la vidéo ci-dessous.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

petit_format_lapin44bisLapin hors série – n°44 bis

Collectif.
L’Association, hors commerce, février 2011.

Envoyé avec pas mal de retard en raison de la grève et des tensions au sein de L’Association, le cadeau de début d’année pour les adhérents de la structure est un petit fascicule associé au n°44 de la revue Lapin. Ce hors série et hors commerce à la couverture orange fluo regroupe des contributions très courtes de près de 30 auteurs, dont Nine Antico, Alex Baladi, JC Menu, Simon Hureau, Anne Simon, Singeon, Erwan Surcouf… Le thème était le passage à la nouvelle année, et un personnage fétiche hante ces mini-récits: Pifou, dont le créateur, Roger Mas, est décédé l’été dernier. Une curiosité, un collector pour tous les amoureux de L’Association et de la micro-édition.

petit_format_filLe Fil

Par Damien Vidal.
Jarjille/Collection BN², 4 €, février 2011.

Je vous avais déjà parlé de BN², cette chouette petite collection carrée des éditions Jarjille. Sa thématique : l’enfance, racontée de manière réaliste ou fantasmée. Parmi la nouvelle salve de publications de début 2011, notons ce Fil signé Damien Vidal. Dans lequel on découvre un vieux monsieur souffrant de pertes de mémoire (probablement la maladie d’Alzheimer), coincé dans le passé. Mais heureusement, à un moment heureux de sa jeunesse : quand il se promenait au bord d’une rivière avec ses amis, frères et soeurs, dans la douceur de l’été. Un court récit sensible et sincère, doté d’un joli coup de crayon.

petit_format_bastienBastien Dessert – La désillusion de Philippe Cave

Par Geoffroy Monde et Thomas Régnault.
Éditions Lapin, 7 €, janvier 2011.

Humour absurde et idioties, c’est le leitmotiv des éditions Lapin (attention: rien à voir avec la revue de L’Association). Prenons une de ses dernières livraisons, cet épisode des mésaventures de Bastien Dessert. Il y est question de semelles orthopédiques, de viande de hyène pour chats, d’un coach pour accouchement, d’un comédien à mèche (très Actor’s Studio) et d’un moustachu amateur d’explosifs. C’est débile, ça n’a ni queue ni tête, et c’est ça qui est drôle. Après, ce petit album broché d’une quarantaine de pages manque parfois un peu de rythme, et ne fera pas toujours rire par l’abus de situations absurdes. Mais l’ensemble est plutôt rafraîchissant, alors pourquoi ne pas se laisser tenter?

Achetez-le sur Amazon.fr

petit_format_powPow R & Toc H se font suicider

Par Elric.
Onaptratut, 3 €, avril 2011.

Parodie tordue des gentilles et traditionnelles BD pour la jeunesse, ce petit fascicule signé Elric (Marche ou rêve) fait référence à un titre du premier album de Pink Floyd (Pow R Toc H) en adoptant sa structure : un début léger, puis une évolution bizarre et glauque, avec une chute brutale. On rencontre ainsi deux jumeaux chamailleurs, dans une sympathique ambiance champêtre. Mais leur ennemi juré les surveille et compte bien leur faire la peau. Il sabote d’abord leur voiture et pousse l’un des deux au suicide par un astucieux jeu de miroir… Entre Picsou, Robert Crumb et les Marx Brothers, ce très court récit ne s’embarrasse pas de détails ou d’explications psychologiques, préférant jouer sur le décalage entre graphisme enfantin et contenu violent. Un parti-pris un peu gratuit, mais percutant.

Commentaires

  1. Eh, c’est gentil de parler de ce brave Bastien ! Figurez-vous qu’on travaille d’ores et déjà sur le second épisode, dont les deux premières pages sont publiées sur mon blog.

  2. Eh, c’est gentil de parler de ce brave Bastien ! Figurez-vous qu’on travaille d’ores et déjà sur le second épisode, dont les deux premières pages sont publiées sur mon blog.

Publiez un commentaire