Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

The Amazing Spider-Man, un gentil redémarrage

4 juillet 2012 |

Sorti aujourd’hui, le « reboot » de la franchise ciné Spider-Man réussit sa mission de blockbuster de l’été : divertir petits et grands. Ni plus, ni moins.

spiderman_andrew_garfieldC’est reparti pour un tour. Après une très lucrative, et artistiquement intéressante, trilogie réalisée par Sam Raimi, Spider-Man se paie une nouvelle toile, en repartant à zéro. Le revoilà, tout fringant, sous les traits d’Andrew Garfield (Boy A, The Social Network…). Il incarne Peter Parker, lycéen super-doué en sciences et photographe amateur, mordu par une araignée génétiquement manipulée alors qu’il fouine dans un laboratoire travaillant sur la régénération cellulaire à partir d’ADN de lézard… Suite à la morsure de l’arachnide, il se découvre des super-pouvoirs (force et réflexes extraordinaires et extrême habileté à la grimpette), se fabrique un costume moulant et des lance-toile fort pratiques et se met en chasse de l’assassin de son oncle…

Pas grand-chose de nouveau sous le soleil de New York donc. Après Tobey Maguire et Kirsten Dunst dans la précédente trilogie, les acteurs Garfield (29 ans) et Emma Stone (24) ont toujours du mal à faire croire qu’ils sont de grands ados; oncle Ben et tante May délivrent encore et encore la bonne parole à leur neveu; spiderman_persosla police ne comprend pas comment gérer ce nouveau catcheur bondissant; et les méchants sont toujours fous. Et ça castagne pas mal, ça pleure beaucoup et ça rigole un peu.

Malgré cet évident goût de déjà-vu, on ne peut nier le plaisir tout simple pris devant ce film de super-héros bien fichu. Tout d’abord, les acteurs sont globalement convaincants, Andrew Garfield au premier chef: avec sa silhouette dégingandée et son sourire charmeur, il a tout ce qu’il faut pour incarner un Spider-Man piquant. Espérons que les scénaristes des prochains films offrent plus de place à l’humour espiègle du personnage, il a du potentiel ! Côté savant fou, Rhys Ifans est parfait, même changé en lézard géant. Les autres personnages font d’honnêtes faire-valoir.

spiderman_ifansCôté histoire et mise en scène, là non plus, pas de risque : Marvel et Sony/Columbia resservent la recette au succès garanti de la comédie teenage qui se mue peu à peu en aventure héroïque, Spider-Man étant décidément un feuilleton initiatique, où le petit garçon qui grandit doit prendre ses responsabilités (en accord avec ses pouvoirs, en l’occurrence). Tout est bien en place, l’équilibre entre humour, horreur et romance est bien dosé pour un public familial. En revanche, les adultes fans de l’araignée rongeront leur frein face à quelques excès de mièvrerie et de lieux communs (la musique pompière avant le combat final, la pluie diluvienne pendant l’enterrement…), et devront attendre le 25 juillet et The Dark Knight Rises pour qu’un film de super-héros les considèrent un peu mieux. À la caméra, Marc Webb, auteur du délicieux 500 jours ensemble, offre, là encore une prestation correcte mais sans imagination, et l’on regrettera qu’il faille attendre la toute dernière demi-heure pour profiter un peu de la 3D.

spiderman_afficheAu final, on ne s’ennuie pas devant ce premier opus en appelant immanquablement d’autres, et on est somme toute content de retrouver Spider-Man incarné avec conviction. Mais l’on ne peut que se sentir un brin nostalgique de la période Raimi, car les films de ce dernier avaient sensiblement plus de personnalité que ce gentillet reboot tous publics…

Benjamin Roure

___________________________________

The Amazing Spider-Man.
Un film de Marc Webb.
2h17, en salles (et en 3D et Imax) le 4 juillet 2012.
Avec Andrew Garfield, Emma Stone, Rhys Ifans, Dennis Leary, Martin Sheen, Sally Fields…

Images © Sony Pictures Releasing France

___________________________________


The Amazing Spiderman – Official Trailer [VOST-HD] par Eklecty-City

Publiez un commentaire