Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 1, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Adverse, nouvel éditeur farouchement indépendant

21 janvier 2016 |

adverse_logoDans un contexte de surproduction de bandes dessinées et de difficultés croissantes pour les petites structures d’émerger et de perdurer, les éditions Adverse se lancent avec un projet radicalement indépendant.

À l’origine de ce projet, on trouve Alexandre Balcaen, passé par l’Association et surtout The Hoochie Coochie. Il affiche avec Adverse une haute ambition de repousser les limites traditionnellement admises de la bande dessinée, pour flirter avec le livre d’art et la bibliophilie. Et tentera de contourner les obstacles de la chaîne du livre, pour viser une économie modeste mais sereine.

adverse_manifesteTout cela, ses motivations et ses ambitions, il l’explique dans un long et détaillé Manifeste. Un texte coup de poing, une analyse sans concession et étayée du petit monde artistique et commercial de la BD, pointant les errances du système d’édition-diffusion-distribution actuel – qui joue avec le feu au risque de s’autodétruire –, ainsi que la quasi disparition de démarches éditoriales claires et engagées.

Extrait : « Mis à part une poignée de piliers osant encore afficher leur différence (Frémok, Matière), cet éparpillement aboutit in fine à un brouillage des lignes généralisé, un même projet pouvant être envisagé aussi bien chez Futuropolis qu’à L’Association, Cornélius ou Gallimard, The Hoochie Coochie ou Casterman. Ce jeu irresponsable voire obscène avec l’infinie variété du même, amplifié par la surproduction et la prolifération d’auteurs et d’éditeurs s’engageant tous sur le même terrain, conduisit à une domination commerciale excluant les oeuvres différentes, fragiles ou radicales. Ce faisant, les formes de modernité historiques dont les éditeurs alternatifs à l’origine de ce mouvement étaient les dépositaires, les relais et les héritiers, furent oblitérées, encourageant au contraire la croyance béate en une génération spontanée, surgie comme ex nihilo. »

adverse_lldemars

Il insiste pour distinguer l’éditeur du « publieur », ce dernier enchaînant les tentatives de « coups » éditoriaux, pour maintenir à flot une entreprise commerciale basée sur la déferlante de livres à la durée de vie de quelques semaines maximum. Pour Alexandre Balcaen, l’éditeur a la responsabilité de fonder son catalogue sur une vision artistique précise et de se projeter dans le temps, indispensable au soutien d’oeuvres d’auteurs et à la constitution, justement, d’un catalogue cohérent.

Pour mettre en oeuvre ces convictions, Adverse va naître du travail bénévole de petites mains passionnées, et d’une souscription soutenue par la plateforme Livre Avenir. Quatre livres seront lancés au Festival d’Angoulême (espace BD alternative), et deux suivront au printemps. Les auteurs annoncés : L.L. de Mars, Guillaume Chailleux, C. de Trogoff, Yan Cong. Puis viendront Judith Mall, Olivier Philiponneau, les frères LeGlatin, Tim Danko, Martes Bathori…, des signatures bien connues de ceux qui suivent déjà The Hoochie Coochie.

adverse_cong

Pour suivre et/ou soutenir Adverse, rendez-vous sur son site. Ainsi que sur sa page Facebook, où différentes étapes du façonnage des ouvrages sont régulièrement présentées.

Publiez un commentaire