Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Cecil et Jordan à New York **

18 mars 2010 |

cecil_et_jordan_a_new_york_couvpasmalPar Gabrielle Bell. Delcourt, 17,50 €, le 3 mars 2010.

Dans ce recueil de onze histoires courtes, il est beaucoup question de malaise. Mal-être adolescent, angoisse de jeune adulte, fin des illusions, absence de relation avec ses parents, solitude urbaine… Les nouvelles de Gabrielle Bell sont tour à tour touchantes et désarmantes, mornes et originales. Cette auteure anglo-américaine de 34 ans produit ainsi des pages d’un ennui communicatif, mais sauvées par de brillantes idées de mise en scène, piochées dans le registre surréaliste.

cecil_et_jordan_a_new_york_imageAinsi, on se lasse assez vite des souvenirs de fans de rock ou de l’histoire de l’homme adultère qu’on pensait décédé dans un accident d’avion. Immanquablement, on pense aux histoires courtes pleines d’émotion d’Adrian Tomine, la puissance évocatrice en moins. Mais quelques perles brillent dans cet album à la belle couverture enneigée et aux styles graphiques variés. Comme le premier récit, dans lequel une jeune femme se dit que devenir une chaise ne changera pas grand-chose à sa vie. Ou cette évocation des querelles d’ados à la ligne claire délicate. Ou encore le périple délirant d’une petite blonde poursuivie par un géant. Ces pépites ne font pas complètement oublier l’aspect inabouti des autres histoires, mais elles mettent en lumière une auteure à suivre avec attention dans l’avenir.

Achetez Cecil et Jordan à New York sur Amazon.fr
La fiche de l’album sur nouvellesbd.com.

Commentaires

Publiez un commentaire