Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | March 30, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Agata #1

29 janvier 2019 |
SERIE
Agata
ALBUM
Le syndcat du crime - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
15.50 €
DATE DE SORTIE
09/01/2019
EAN
2344025332
Achat :

1931, en pleine prohibition aux États-Unis. Une jeune et belle femme polonaise, Agata, immigre au pays de l’oncle Sam à 19 ans, après avoir avorté en cachette. Après un passage par Ellis Island, elle se retrouve à Chicago, dans le quartier polonais de Jackowo. Mais Windy City, c’est aussi la capitale du crime organisé, de la mafia sicilienne. Les bandes rivales, dans l’ombre d’Al Capone, se livrent une lutte sans merci pour les territoires. En chef de file, Lucky Luciano, la terreur de Chicago.

PlancheS_64138Histoire de gangsters et d’immigration avec un peu de sentiments, Agata, d’Olivier Berlion, s’inscrit dans la tradition des grands récits de mafieux (Les Incorruptibles, The Immigrant, Le Parrain). Pourquoi pas et, reconnaissons-le, c’est une réussite en termes d’ambiance. Dialogues juste et ciselés, décors convaincants servis par un très élégant dessin réaliste, choix de cadrage pertinents. Ambiance forte pour hommes forts. Corrompus, sans pitié aussi et avec un sens de l’honneur et une fidélité toute discutable. En termes d’intrigue, c’est du classique. Des luttes pour le pouvoir, des vengeances et des sentiments qui affleurent nourrissent un mélange plaisant. On hume l’odeur de l’alcool interdit pendant la prohibition, les espoirs fragiles d’immigrés et, comme une chape de plomb, on sent à chaque coin de rue la menace d’une mort sans appel.

Quelques bémols aussi : un choix de couverture vieillot et cliché, des personnages pas toujours reconnaissables entre les cases et des ellipses parfois mal dosées. Résultat, l’histoire se révèle confuse par moments. Mais voilà un premier tome dense, très classique dans son intrigue qui, s’il n’atteint pas les sommets du genre, donne envie d’aller voir plus loin.

Publiez un commentaire