Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Amorostasia ***

22 août 2013 |

picto-critique-V3-2amorostasia_couvPar Cyril Bonin. Futuropolis, 19 €, le 22 août 2013.

Les couples qui s’aiment se disent qu’ils voudraient vivre intensément leur passion pour l’éternité. C’est un peu ce qui arrive avec une épidémie d’un nouveau genre qui frappe Paris, puis toute la France : l’amorostasie. Ce syndrome incurable fige littéralement les êtres qui s’aiment (ou un seul, si le sentiment n’est pas réciproque). Le coeur continue à battre, le cerveau tourne au ralenti et le corps ne semble pas avoir besoin d’être alimenté. Comme une statue transie d’amour. Les scientifiques butent sur le problème, alors qu’il se répand inexorablement. Et notre héroïne, la piquante journaliste Olga, cherche des réponses, notamment à la question: pourquoi elle et son petit ami ne se sont-ils pas figés?

amorostasia_couvC’est avec une vraie pudeur et une grande sobriété que Cyril Bonin aborde cette histoire, comme un conte de science-fiction sensible et philosophique. Qu’est-ce que l’amour? Chimie et biologie? Magie et impalpable? Avec cette idée toute simple, et simplement belle, l’auteur de L’Homme qui n’existait pas et La Belle Image interroge subtilement le lecteur sur ces grands thèmes existentiels, en prenant soin de pas imposer de réponse toute faite, ni de solution miracle. En bon raconteur d’histoires, il donne aussi corps à son récit, bâtit un décor crédible d’une société qui, plutôt que de sonder son inconscient collectif et d’envisager son évolution, s’enferme dans une facile paranoïa: on demande aux couples de faire chambre à part, on ferme les boîtes de nuit, on retire les tableaux de scènes amoureuses des musées, on stigmatise les jolies filles… Le parallèle avec un certain intégrisme religieux s’arrête là, car ce n’est pas le sujet de Cyril Bonin. Non, tel un auteur de SF à l’ancienne (Dick, Barjavel, Bradbury, Simak…), il détourne son présent légèrement pour mieux imaginer le futur. Et ce, sans esbroufe ni effets spectaculaires, à l’image de son dessin, limpide, et de son noir et blanc, neutre et efficace, qui n’est pas sans évoquer par moments la puissance évocatrice du manga. Amorostasia est au final un livre hors du temps, qui pose un questionnement universel sur la nature de l’homme et son avenir sur cette planète, à travers un prisme original et ambitieux, l’amour.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

amorostasia_couv

Commentaires

Publiez un commentaire