Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

20 Comments

Backstage #1 ***

1 avril 2011 |

bienImpressionPar Boris Mirroir et James. Fluide Glacial, 10,40€, le 16 mars 2011.

En 1960, dans la banlieue londonienne de Dartford, deux ados se rencontrent sur un quai de gare, avec un même désir de musique. Ils fonderont les Rolling Stones.

L.32EDIN000313.N001_Backsta01_Ip001p048_FROn avait apprécié la somme d’Hervé Bourhis sur les Beatles, qui retraçait leur histoire de façon humoristique et très pointue. Boris Mirroir et James se livrent à cet exercice de façon très différente: dans ce premier épisode de Backstage, ils se concentre sur la jeunesse de Mick Jagger et Keith Richards.

En scènes d’une demi-page (un gaufrier de six cases), ils dépeignent le quotidien de grands gamins férus de blues, qui se sentent freinés par la gentillesse de leurs parents – une situation pas assez rock’n’roll pour eux. Mick est obsédé par les filles, mais accro au pudding de sa maman. Il hésite entre musique et commerce, et écrase son entourage sans même s’en rendre compte. Le rockeur lippu est le véritable héros de cet album très drôle, scénarisé par James. Les gags pleuvent, entre jeux de mots et références aux Beatles, à Johnny Hallyday ou même Patrick Coutin (oui, le chanteur de J’aime regarder les filles). Sur un fond tramé, Boris Mirroir donne vie à ces personnages assez minimalistes et impavides, dont les yeux sont constamment cachés par leurs cheveux. Que l’on aime ou non les Stones, on savoure cette avalanche de gags malins et documentés.

L.32EDIN000313.N001_Backsta01_Ip001p048_FR

bouton_nbd Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Juste un tout petit détail, c’est Boris qui dessine et moi qui scénarise.

  2. Juste un tout petit détail, c’est Boris qui dessine et moi qui scénarise.

  3. Désolé, James. Voilà qui est corrigé!
    merci.

  4. Désolé, James. Voilà qui est corrigé!
    merci.

  5. Josquin

    Les deux « gags » présentés ici sont carrément nuls et pas drôles. Ca donne pas envie de lire ce truc.

  6. Josquin

    Les deux « gags » présentés ici sont carrément nuls et pas drôles. Ca donne pas envie de lire ce truc.

  7. Stéphane Boulanger

    La critique (très) argumentée que tu nous inflige ici est carrément triste et pathétique. Ca donne envie de te rencontrer…

  8. Stéphane Boulanger

    La critique (très) argumentée que tu nous inflige ici est carrément triste et pathétique. Ca donne envie de te rencontrer…

  9. Josquin

    Pas besoin d’argumenter, un gag c’est drôle ou pas, et là, ce n’est pas drôle.

  10. Josquin

    Pas besoin d’argumenter, un gag c’est drôle ou pas, et là, ce n’est pas drôle.

  11. Gloutin

    effectivement, c’est sinistre.

    Et pourquoi les personnages sont-ils dits « impavides », dans l’article?

  12. Gloutin

    effectivement, c’est sinistre.

    Et pourquoi les personnages sont-ils dits « impavides », dans l’article?

  13. @ Gloutin: Bonjour, j’ai utilisé le terme « impavides » car les personnages ont peu ou pas d’expressions faciales, et sont donc assez impassibles.

  14. @ Gloutin: Bonjour, j’ai utilisé le terme « impavides » car les personnages ont peu ou pas d’expressions faciales, et sont donc assez impassibles.

  15. Stéphane Boulanger

    Josquin, fais un effort, feuillette l’album, lis dans la continuité, rentre un peu dans l’album. Je ne vois pas pourquoi tu ferais autorité en matière d’humour, ta critique est purement subjective. Comment peux-tu décréter de la sorte qu’une chose est nulle ? Un peu comme si je décidais: « Avec un pseudo pareil, Josquin est forcément un gros pignouf » parce que je n’aime pas ce prénom.

  16. Stéphane Boulanger

    Josquin, fais un effort, feuillette l’album, lis dans la continuité, rentre un peu dans l’album. Je ne vois pas pourquoi tu ferais autorité en matière d’humour, ta critique est purement subjective. Comment peux-tu décréter de la sorte qu’une chose est nulle ? Un peu comme si je décidais: « Avec un pseudo pareil, Josquin est forcément un gros pignouf » parce que je n’aime pas ce prénom.

Publiez un commentaire