Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Barnaby, « le dernier des grands comic strips »

14 décembre 2015 |

Fidèle à sa ligne éditoriale, l’éditeur Actes Sud/L’An 2 exhume chaque année des pépites oubliées du 9e art. La dernière s’appelle Barnaby et elle est signée de l’Américain Crockett Johnson. Soit un petit garçon de 5 ans qui rêve d’avoir une fée comme marraine. Seulement voilà, l’élément perturbateur s’appelle M. O’Malley, pitoyable ersatz de fée à l’apparence de petit bonhomme rondouillard. Pour baguette magique, un ridicule cigare…

barnaby-couvMais Barnaby, c’est encore Chris Ware qui en parle le mieux : « C’est le dernier des grands comic strips. Certes, il existe des dizaines de strips qui mériteraient d’être relus, voire d’être réédités, mais aucun qui ne soit aussi génial (…). C’est si génial que cela survit de façon intemporelle, dans sa bulle d’excentricité et de vérité (…). » Et Ware de préciser d’où vient le merveilleux : « Barnaby (ou Harold, ou Ellen) sont gelés dans une enfance intemporelle où tout est possible et où les images et les mots produisent des enchantements et créent le monde, au lieu de se contenter de le décrire. »

Car Barnaby dévoile une image de l’enfance et un horizon des possibles, dans un contexte historique précis et sur le ton de l’humour satirique, avec une ligne claire épurée qui a la grâce de l’évidence. Ce premier volume regroupe les daily strips publiés du 20 avril 1942 au 31 décembre 1943, soit les deux premières années d’une série qui a vécu pas moins de 10 ans.

Un trésor oublié du patrimoine, largement ignoré en France, que Chris Ware, Art Spiegelman ou encore Daniel Clowes nous conseillent. On aurait tort de s’en priver.

______________________________

Barnaby #1.
Par Crockett Johnson.
Actes Sud l’An 2, 35 €, octobre 2015.

______________________________

BARNABY_17poursite

Publiez un commentaire