Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 27, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Bite Fighter

1 février 2017 |
SERIE
Bite Fighter
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
12 €
DATE DE SORTIE
18/01/2017
EAN
2849611972
Achat :

L’Apocalypse est bien là : populations décimées, pollutions en tous genres et ressources épuisées dessinent une planète en sursis. Ty et Buzz, couple d’experts en arts martiaux et heureux proprio d’une maison 100% passive, vantent les mérites de la permaculture et de la pensée écolo… Kato, athlète de 19 ans, passe devant leur maison et les invite à son premier combat dans l’Arène, un théâtre de corps à corps sanglants où l’Amour le dispute à la Mort, le sexe à la haine. Et une menace à détruire, le Masked Warrior, dangereux fossoyeur des écosystèmes. Des sentiments forts et des légumes bio en guise d’harmonie, programme garanti 100% durable…

bite-fighterImaginez un porno homo progressiste, (faussement) auréolé d’une conscience sociale et environnementale. L’album impossible quoi ! L’excellent Olivier Teixier (La Boîte, Grotesk I, Grotesk II…) l’a pourtant fait : Bite Fighter, 13e volet de la collection BD Cul des Requins Marteaux, est un porno écologico-gay à tendance altermondialiste. Piteuses envolées conceptuelles, bastons musclées, boss et niveaux à atteindre, projets d’harmonie mondiale, conseils de drague… Nos athlètes bodybuildés ne manquent pas de désir et d’ambition. Ça bastonne ainsi autant que ça baise dans ces tournois no-limit, sans perdre de vue les grands enjeux civilisationnels. C’est souvent très drôle, bancal et ça part dans tous les sens. Armé de son trait jeté, Texier improvise un scénario façon jeu vidéo, entre combats hirsutes, orgies à l’envi et personnages en quête d’amour (eh oui !). Allez, gageons que ça ne va pas plaire à tout le monde : trop trash, trop idiot ou tout juste improbable. Mais c’est bien là l’intérêt : la bêtise qui fait sens et la prise de risque inconsciente, dans un album que vous ne lirez nulle part ailleurs.

(Un peu) dérangeant mais inventif donc, avec cette impression d’avoir été bricolé sur un coin de table, le décalé Bite Fighter (réservé à un public très averti) est une ode à l’absurdité du monde. Ouf, la nature est sauvée !

Publiez un commentaire