Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Cité d’la balle #1 **

27 mars 2009 |

cite_de_la_balle.jpgpasmal.jpgPar Relom. Le Lombard, 10,04 €, le 20 mars 2009.

Sous la plume de Relom, la banlieue n’est pas rose, elle est même bien morose et le seul humour qui s’adapte à son teint est noir, très noir. À travers strips rageurs et histoires sordidement drôles, Relom raconte le quotidien de Titi, Vlad, Dijou, Mouss et Toufik, cinq jeunes banlieusards qui ont décidé de « s’auto-assumer sans le détriment d’autrui », c’est-à-dire de gagner plus sans voler plus. cite_de_la_balle_case.jpgGrâce à leur groupe de rap et leur tube « burn la cité si t’as des burnes », ils pourraient bien parvenir à leurs fins.

L’auteur du décapant Andy & Gina revient avec une série moins trash, mais toujours méchante. Ses cinq lascars sont paumés, vulgaires ou violents, mais dépeints avec tendresse. Le talent de Relom consiste à nous faire rire avec du sordide – c’est d’ailleurs quand il joue trop gentiment avec les clichés qu’il se révèle moins bon. Le dessinateur passe les idées reçues sur la banlieue à la moulinette de son trait hachuré et le hachis qui en sort est sanguinolent, mais goûtu.

Acheter Cité d’la balle sur Amazon.fr

Publiez un commentaire