Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 21, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Coraline, l’épatante gamine de Neil Gaiman au cinéma

8 juin 2009 |

coraline_porte.jpgIl est l’auteur de nombreux scénarios de comics (L’Orchidée noire, Sandman, Mr Punch), de films, mais aussi de romans et nouvelles. En 2002, Neil Gaiman crée le personnage de Coraline, héroïne d’un conte noir pour enfants et adultes (publié en France par Albin Michel). L’histoire d’une gamine insatisfaite de ses parents, en perte de repères – suite à un déménagement -, qui se dégote dans une dimension parallèle des parents de substitution quasi parfaits. N’étaient les inquiétants boutons qui remplacent leurs yeux, et leur insistance à énucléer la trop curieuse Coraline pour doter aussi son visage de pastilles en plastique…

coraline_main.jpgFable fantastique originale et proche de l’aventure initiatique Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, Coraline a séduit le cinéma. Henry Selick, réalisateur de L’Étrange Noël de M. Jack, s’est attelé au projet. Virtuose du stop-motion (animation en volume, image par image), il s’est notamment adjoint les services du designer japonais Tadahiro Uesugi. « Nous avons choisi un look classique et très graphique, précise-t-il dans le dossier de presse du film. Tadahiro s’est inspiré des illustrateurs américains de la fin des années 50 et du début des années 60. »

Le film mêle habilement synthétisme des matières et naturel des situations, exploitant l’étrange et le pittoresque sans une once de guimauve. Sa galerie de personnages (des parents indisponibles, un petit voisin insupportable, de vieilles dames foldingues…) vaut le détour. Drôle et inquiétant, Coraline est une réussite.

coraline_affiche.jpg

_________________________________________________________

Coraline
Film d’animation écrit et réalisé par Henry Selick, d’après le roman de Neil Gaiman.

Durée: 1h40. Sortie le 10 juin 2009.

Coraline a aussi été adaptée en bandes dessinées par P. Craig Russel aux éditions du Diable Vauvert (18 €, le 11 juin 2009).

Images © Universal Pictures

Votez pour cet article

_________________________________________________________

Commentaires

Publiez un commentaire