Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Cyberfatale #1

5 décembre 2018 |
SERIE
Cyberfatale
ALBUM
Si ça sort, on est morts. - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
15 €
DATE DE SORTIE
24/10/2018
EAN
2369815264
Achat :

Bienvenue dans les coulisses de la cyberdéfense française. Enfin, ce qu’on peut en dire et en montrer, et ce, sur le ton de l’humour. Il n’empêche, dans Cyberfatale, un collectif de scénaristes anonymes et fort bien renseignés décrit dans les grandes lignes le fonctionnement de ces services de l’armée française dédiés aux attaques sur les réseaux informatiques, à travers une intrigue cocasse qui démarre par la diffusion sur les réseaux sociaux d’une photo du président en slip kangourou…

cyberfatale_image1 En suivant les personnages d’une jeune « legal officer », chargée de veiller au respect du droit dans les procédures cyber au sein de l’armée, mais aussi de sa supérieure, une ambitieuse intrigante, et d’un journaliste un brin naïf, les auteurs s’appuient sur des archétypes de la comédie pour rendre un peu sexy un sujet somme toute technique et difficile à imager. En effet, les acteurs principaux, a priori, ce sont des militaires devant des ordinateurs… Dès lors, le recours à des personnages hauts en couleurs fonctionne, et, en même temps qu’on apprend quelques petites choses intéressantes sur la réalité des menaces informatiques internationales et les réponses que la France peut y apporter, on se régale des tronches ahuries et furibardes des chefs de cabinet ou des amiraux qui se dont duper par leurs homologues de contrées étrangères (et néanmoins amies). Le trait de Clément Oubrerie, s’il est moins léché ici que dans d’autres séries, privilégie l’énergie et l’expressivité, en accord avec l’histoire. Au delà de ces vraies qualité de comédie, Cyberfatale manque tout de même un peu d’ambition, tant dans le fond que dans la forme. Le tome 2 devra lever les doutes sur la solidité du projet, trop axé sur l’humour et pas assez sur le coeur de son sujet.

cyberfatale_image2

Publiez un commentaire