Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Bidochon, déjà quadragénaires

17 mars 2016 |

bidochon_couvLeur nom, inventé par Christian Binet il y a 40 ans, est passé dans le langage commun : un Bidochon, c’est un beauf, un loser qui s’ignore. Pour fêter ce bel âge, Fluide Glacial se fend d’un gros ouvrage (200 pages) en hommage aux impayables Raymond et Roberte, et à leur créateur.

A une — courte — biographie de Christian Binet (né à Tulle en 1947, qui publie ses premiers dessins dans Humour magazine à l’âge de 13 ans), succède une interview de l’auteur, extraite du livre Christian Binet d’Yves Frémion.

L’artiste y explique avoir longtemps « vécu dans une couche sociale de Français moyens » : « il y a toujours un peu d’exagération, c’est une caricature, de l’humour, donc à un certain moment, je pousse plus loin — mais tous les points de départ sont authentiques ». Pour apparier Raymonde et Robert, il s’est inspiré de l’histoire de sa mère (« elle s’est remariée par une agence matrimoniale (…) ; j’ai été confronté à mes futurs beaux-pères ou ceux qui auraient pu l’être. Des types complètement ridicules, qui venaient à la maison et demandaient à maman : « Quand on sera mariées, lequel sera mon fauteuil, là-dedans ? »).

Suivent de nombreux extraits des albums, des couvertures pour Fluide Glacial, des témoignages (Bruno Masure, Léandri, Alex Taylor…) et des hommages : les Bidochon vus par Riad Sattouf (« mais vire tes merdes j’te dis ! » lance peu galamment Robert à Raymonde, qui occupe trop largement la table basse, avant de l’inviter à « méfu »), Charb (Raymonde, voilée, est accusée par Robert d’ « exciter le mâle »), Daniel Goossens… Un joli résumé de cette « beaufitude » à la fois tendre et crasse.

—————————–
Il était une fois les Bidochon – 40 ans de bonheur absolu
Ouvrage collectif.
Fluide Glacial, 25€, le 16 mars 2016.
—————————–

bidochon

Publiez un commentaire