Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Dimitri Bogrov ***

16 février 2009 |

dimitri_bogrov_couv.jpgbien.jpgPar Benjamin Bachelier et Marion Festraëts. Gallimard/Bayou, 16,50 €, janvier 2009.

Dans le train qui le ramène dans son Ukraine natale, Dimitri, son diplôme d’avocat sous le bras, rencontre la rousse Loulia. Elle est belle, intelligente et révolutionnaire. En cette année 1911, la Russie du Tsar commence en effet à trembler…

dimitri_bogrov_planche.jpg

Ce beau récit est emmené d’une main de maître par la journaliste Marion Festraëts, qui signe ici sa première bande dessinée. Mais point de BD reportage ici, plutôt une histoire romantique inspirée de la vie de sa famille, juifs d’Ukraine ayant réussi socialement. On navigue avec aisance des salons cossus des cabinets de juristes aux caves enfiévrées par les discours socialistes. Et on s’attache à Dimitri, amoureux transi et maladroit, qui peine à conquérir le coeur de l’envoûtante Loulia.

Benjamin Bachelier (qui avait repris le dessin du Legs de l’alchimiste après Hervé Tanquerelle) déploie une large palette de couleurs directes, invoquant tour à tour les maîtres de l’impressionnisme et de l’expressionnisme. Il met magnifiquement en lumière cette Europe de l’Est à l’aube de la Révolution, et nous entraîne dans le tourbillon de la petite et de la grande histoire. Une belle réussite.

Achetez Dimitri Bogrov sur Amazon.fr

Commentaires

Publiez un commentaire