Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 6, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Énergies noires

26 octobre 2021 |
SERIE
Énergies noires
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
16 €
DATE DE SORTIE
22/10/2021
EAN
2848410620
Achat :

energies-noires_image1Quand on visite une maison pour en devenir propriétaire, on fait attention à l’étanchéité des fenêtres, à l’orientation des pièces, à la qualité du plancher ou de la plomberie. Rarement à la possibilité que la demeure soit hantée. Ou pire : vivante ! C’est le thème de la première histoire de ce recueil qui en compte deux, dans laquelle on suit un jeune couple faisant le tour d’une maison à vendre, en compagnie de l’agente immobilière : chaque pièce visitée est de plus en plus étrange (mouvante, à l’envers, corrosive, etc.) et semble faire vieillir les potentiels acquéreurs. Car la demeure est une entité se nourrit des humains qui l’inspectent…

La seconde histoire est narrée par un bébé qui naît au milieu d’ignobles bêtes sauvages et qui passe ses premières années auprès d’elles. Vague mélange de chien et de cochon, les bestioles vivent au rythme des phases lunaires, se dédoublant chaque nuit à la lune montante, et fusionnant quand l’astre descend, avec une forme d’extase électrique à la pleine lune.

Après Et tu connaîtras l’univers et les dieux, Safari lune de miel et Sous la maison, Jesse Jacobs poursuit la construction de son univers singulier et de sa cosmogonie personnelle. En manipulant toujours des lignes ondulantes, des figures géométriques, des hachures suintantes, pour un résultat à la fois (et volontairement) hypnotisant et repoussant. Pas simple de pénétrer ce monde à l’humour absurde, au rapport dérangeant avec le corps, et aux visions fantasmagoriques souvent hermétiques, surtout s’il s’agit de la première rencontre avec Jacobs. Alors, si le second récit, franchement barré, est à réserver aux amateurs avertis, le premier est quant à lui un délice de bande dessinée expérimentale, qui joue avec beaucoup de malice avec les formes, les perspectives et la narration, à la frontière du genre horrifique et de l’exercice de style graphique. Oserez-vous pousser la porte de cette maison ?

energies-noires_image2

 

Publiez un commentaire