Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 18, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Graines de bandits

12 septembre 2019 |
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
18 €
DATE DE SORTIE
28/08/2019
EAN
2369811015
Achat :

graines_de_bandits_image1Lorsqu’en 1973 son père, chrétien fervent mais un peu pataud dans la vie, décide de déménager à la campagne pour mener une vie plus simple, le jeune Yvon n’y voit pas d’inconvénient. À l’aube de l’adolescence, pour lui et son grand frère, c’est surtout le début d’une existence de petits sauvageons, à errer dans la campagne environnante et à faire les quatre cent coups. D’autant qu’à la maison, l’atmosphère est de plus en plus intenable. Leur mère, visiblement aigrie de la manière dont sa vie a tourné, se retourne contre eux et les bat. En plus, ils ne vont plus à l’école (qui corrompt l’esprit des jeunes, comme dit leur père), alors ils s’échappent dès qu’ils le peuvent, se défoulant sur ce qui leur passe sous la main, comme les travaux du nouveau lotissement voisin, qui selon eux empiètent sur leur territoire. Et puis, il y a la voisine, Nathalie…

Après le succès remarqué de Les Petites Victoires en 2017, le Québécois Yvon Roy continue dans la veine de l’autobiographie. Tout comme pour le précédent, la puissance du récit, simple mais poignant par moments, surprenant et bien écrit, transcende la fadeur d’un dessin un peu lisse, quoique globalement équilibré et sans accroc. On se laisse vite prendre au jeu de ces gamins livrés à eux-mêmes, étonnamment doués de leurs mains et de leurs têtes, et au détour d’une enfance plutôt classique, la violence qu’ils renferment nous saute à la tête.

Il n’y a pourtant rien de plaintif dans l’histoire de cette maltraitance parentale. C’est dur, et c’est dit sans ambages. Mais il y a aussi, tout autour, les joies de l’enfance, d’une fraternité soudée, le triomphe des défis relevés. Ce roman graphique de 200 pages se lit d’une traite, et laisse un sentiment de résilience. Il confirme la capacité évidente d’Yvon Roy à raconter des histoires en bande dessinée, et à émouvoir. Un auteur à suivre.

graines_de_bandits_image2

Publiez un commentaire