Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Hell Blade #1-5 **

22 février 2012 |

picto-critique-V3-2hell_blade_couvPar Je-Tae Yoo. Ki-oon, 7,50 €, décembre 2011.
(Série terminée / interrompue)

On connait tous la frustration de ne pas voir la suite de sa série TV préférée. On regarde l’épisode pilote de la première saison, on apprécie, puis on enchaîne sur la série elle-même, qui généralement se finit sur un cliffhanger « insoutenable », pour mieux nous appâter au visionnage de la seconde saison… qui finalement ne viendra jamais. Eh bien, Hell Blade va encore plus loin dans la frustration ! Dans les 4 premiers volumes, le lecteur est confronté à une idée aussi séduisante que polémique : et si Jack l’Eventreur était en fait un « héros » pourfendeur de démons ayant perverti le cœur des humains ?! Ajoutez à cela l’apparition de personnages célèbres comme un Sherlock Holmes aux mystérieux pouvoirs, un Docteur Hyde particulièrement combatif, un Arsène Lupin en dreadlocks, et vous obtenez un récit façon « Ligue des extraordinaires salopards » prêt à se bastonner les uns les autres dans une débauche de corps démembrés et de perspectives tordues !

hell_blade_imageAinsi un premier arc riche en action se met en place, avec moult rebondissements et des chorégraphies martiales mises en scène avec brio. Puis vient le volume 5, concluant cette « première saison », et enchaînant sur un premier chapitre introduisant une « seconde saison ». Celui-ci nous entraînant alors dans le passé d’Holmes… qui remonte à l’antique Jérusalem! Et puis… plus rien. A part donc la frustration de constater une interruption de série, interruption aux raisons multiples qu’il est inutile d’étaler ici. Le fait est là. Que reste-t-il alors ? Pourquoi parler finalement de ce manhua ici ?

Déjà parce que le premier arc de Hell Blade peut se lire quasiment seul, sans nécessairement appeler une suite. La trame principale est bouclée, et seul le devenir de certains personnages (et leur passé) sont à découvrir dans une suite qui ne viendra probablement jamais. Ensuite, parce que Hell Blade est un superbe exercice de mise en scène épique et tragique, au service de scènes d’action efficaces soutenues par un dessin très dynamique !

En fait, il s’agit d’une « belle » série, le genre de BD qu’on ne lit pas forcément, mais dont on regarde les somptueuse planches, surtout si l’on est un graphiste en quête de références en termes de combats homériques, avec humains démoniaques et monstres tentaculaires. Vous voilà donc averti : ce court manhua est un chouette « guide de dessins » pour auteurs de BD en recherche de documentation. Mais il aurait pu être bien plus.

Kara

Achetez Hell Blade T1 sur Fnac.com
Achetez Hell Blade T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire