Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Jeremiah Harm **

4 mai 2010 |

jeremiah_harm_couvpasmalPar Rael Lyra, Rafael Albuquerque, Keith Giffen et Alan Grant. Milady Graphics, 12,90 €, le 9 avril 2010.

Jeremiah Harm est un mercenaire. De ceux qui tapent avant de discuter, qui se plaignent que leur interlocuteur n’ait plus de dent pour parler, mais qui sont assez sympas pour accepter de sauver le monde, juste pour éprouver le sentiment du devoir accompli. C’est ainsi qu’on le libère de sa geôle orbitale – dans laquelle il est emprisonné pour un crime dont on ne saura rien – pour partir en chasse de méchants verdâtres qui s’apprête à détruire l’univers. Et oui, c’est pas facile tous les jours la vie de grosse brute !

jeremiah_harm_image2Amateurs d’histoires subtiles et de personnages complexes, posez votre cerveau. Il sera en effet relativement inutile pour la lecture de cette aventure, entièrement placée sous le signe de la baston. Les chapitres s’enchaînent ainsi sur un schéma identique : Jeremiah se bagarre, tente de convaincre les faibles humains qui le suivent d’aller se cacher, ils refusent, ils tombent sur une nouvelle tuile, et ainsi de suite… Au-delà de ce criant manque d’imagination, on prend un certain plaisir exutoire à ce défouraillage premier degré, grâce notamment au rugueux colosse de héros, mélange de Terminator et de Clint Eastwood (version Dirty Harry, hein, pas Gran Torino), et des personnages secondaires (dont les méchants) plutôt bien campés. Graphiquement, on préférera la première partie signée Rael Lyra, fine et détaillée, comme du Geoff Darrow boueux, au design jeu vidéo d’Albuquerque sur la fin du livre. Et on espérera une aventure plus fouillée de Jeremiah Harm, qui a un bon potentiel de série si les auteurs se décident à réfléchir deux secondes de plus pour bâtir une vraie histoire.

Achetez Jeremiah Harm sur Amazon.fr
La fiche de l’album sur nouvellesbd.com.

Commentaires

Publiez un commentaire