Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La BoDoïthèque – RG

31 août 2011 |

Ni liste des 100 meilleures BD de tous les temps, ni même bibliothèque idéale et définitive, la BoDoïthèque est une suite de petits panthéons personnels des rédacteurs de BoDoï. Une sélection d’albums hors actualité, qui comptent pour nous, qui nous ont marqués, qu’on relit encore. Nos coups de coeur intemporels et personnels. Et une bonne façon de passer l’été à vous parler de bandes dessinées, et vous donner envie d’en lire.

bodoitheque_rgRG (deux tomes).
Par Frederik Peeters et Pierre Dragon.
Gallimard/Bayou.

Ce diptyque n’est certainement pas l’oeuvre la plus personnelle, ni même la plus réussie de Frederik Peeters. Pour cela, on se tournera vers Pilules bleues, Lupus, ou le très attendu Aâma (en octobre chez Gallimard). C’est logique, puisque les histoires contées dans les deux tomes de RG ne sortent pas de l’imaginaire de l’auteur suisse, mais de la carrière d’un policier des Renseignements généraux.

La rencontre entre les deux hommes s’est faite par l’intermédiaire de Joann Sfar, responsable de la collection Bayou. Pierre Dragon, le flic, avait envie de raconter ses histoires en BD, mais il fallait quelqu’un de suffisamment solide juste pour mettre en cases et en bulles ses récits. Peeters a accepté, et c’était l’association parfaite. Parce que le dessinateur a su retranscrire, compiler, organiser, compresser, en deux mots écrire et mettre en scène les anecdotes et détails qui sortaient tous azimuts de la bouche de Dragon. Mais le duo n’est pas allé plus loin que deux volumes, car l’auteur avait envie d’autre chose, et ne pouvait prendre le temps dont RG avait besoin pour se développer. Dommage, et aussi tant mieux, pour deux raisons : car Frederik Peeters a réalisé de grands livres depuis (Pachyderme, Château de sable) et car les deux tomes de RG forment le meilleur polar contemporain qui soit en bande dessinée.

En effet, à l’image de la série télé Engrenages, on assiste ici à des enquêtes de police crédibles, avec les planques interminables à l’arrière d’un camion mal camouflé, les urgences nocturnes pour sauver la peau à un indic’ mal en point, les longues heures de paperasse, les relations compliquées avec des collègues ambitieux ou des patrons soumis à la pression politique ou des juges pointilleux… Et la vie personnelle qui en prend un coup.

Au travers des dossiers décryptés dans les deux volumes (Ryad-sur-Seine évoque une filière complexe de trafics entre le Liban et les États-Unis via la France, et Bangkok-Belleville un réseau de clandestins), les deux auteurs offrent un autre regard sur la société d’aujourd’hui, celui de son côté obscur, que la plupart ne veulent pas voir en face. Et que même les policiers ont parfois du mal à avaler. « J’ai l’impression de vider la Seine à la petite cuiller », avoue, las, le pourtant fier et coriace Dragon, après une belle enquête résolue.

Haletant, humain et réaliste, ce récit se dévore avec un bien plus grand plaisir que n’importe quel polar avide de course-poursuite et de règlement de comptes. Car on sait que, en gros, ces histoires sont vraies. Car Pierre Dragon est un personnage hors norme, avec une audace et un bagoût quasi-cinématographiques. Car Frederik Peeters apporte, par son trait tout en nuances et ses couleurs justes, une grande humanité dans les deux livres, en même temps qu’il démontre un talent extraordinaire de conteur.

Achetez RG T1 sur Fnac.com
Achetez RG T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire