Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Pire Espèce °

21 décembre 2010 |

la_pire_espece_couvnonPar Ptiluc, Tiéko, Richard Malka et Agathe André. Vents d’Ouest/Grasset, 15 €, le 10 novembre 2010.

L’idée, pas vraiment révolutionnaire non plus, aura pu être bonne: décrire la société française actuelle à travers une communauté d’animaux sauvages, fortement politisée et médiatisée. On suit ainsi un fier bonobo, dont la petite fille a chopé le virus Zarako, qui ne fait dire que des bêtises. La suite est la quête d’une écorce miraculeuse et surtout un prétexte pour visiter ce petit monde qui ressemble tant au nôtre. Mais le résultat, rarement drôle, est surtout consternant.

la_pire_espece_imagePassons sur les caricatures animalières, qui font des écolos des paresseux fumeurs de joints, des journalistes des perroquets abrutis, des militants d’extrême droite des pitbulls baveux, des communistes des ânes battés, etc. Déjà, ça ne vole pas très haut. Mais ensuite, malgré quelques mini-réussites, notamment par l’insertion de véritables citations politiques, on se désole d’un album qui dézingue tout le monde, et met au même niveau les saillies antisémites de Dieudonnée, les rumeurs sexuelles autour des politiciens, ou l’échec historique de l’idéal communiste (ça sent un peu le réchauffé, là). Au bout du compte, l’album – qui voulait pointer l’assourdissant et insensé bourdonnement médiatique autour des petites phrases et des coups bas de nos dirigeants – finit par reproduire ce qu’il dénonce, avec un humour plutôt daté. Côté dessin, Ptiluc et Tiéko ne s’en sortent guère mieux, illustrant d’un style naïf un scénario rance.

bouton_nbd Achetez La Pire Espèce sur Fnac.com
Achetez La Pire Espèce sur Amazon.fr

Publiez un commentaire