Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 11, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

6 Comments

Les Abandonnés ***

10 février 2010 |

les_abandonnes_couvbienPar Ross Campbell. Milady Graphics, 9,90 €, janvier 2010.

Encore une histoire de zombies, oui. Mais malgré la récurrence de certains poncifs, ce one-shot fait preuve d’une grande originalité, plus d’ailleurs dans le traitement des relations humaines que dans la description de l’épidémie de morts-vivants. Car, du côté du pitch, c’est plutôt classique. Dans un Sud américain moite, un groupe d’amis se retrouve aux prises avec des gens qui meurent puis se réveillent avec une seule idée en tête : bouffer de la chair fraîche.

les_abandonnes_imageL’héroïne de ces Abandonnés cumule des caractéristiques inhabituelles aux personnages de BD : elle est black, piercée/tatouée, lesbienne, punk et inculte. Son entourage suit à peu près la même ligne esthétique, ce qui donne à l’histoire une tonalité adolescente tout à fait pertinente. Car cette histoire de zombies – aussi gore soit-elle – est en réalité une allégorie de la difficulté de sortir de l’adolescence et d’affirmer sa différence dans un monde uniforme et triste. Une lutte de tous les instants pour affirmer sa propre personnalité et ne pas se laisser dévorer par le système. Avec un découpage efficace, des dialogues courts et sobres, des personnages bien campés et un usage malin de la bichromie rouge, Ross Campbell réussit le double-pari de produire une excellente histoire de zombie et une évocation lucide des difficultés de la jeunesse d’aujourd’hui.

On peut voir une preview ici (attention, les couleurs ne correspondent pas tout à fait à celles du livres, moins orangées et beaucoup plus sombres).

Images © Ross Campbell & Tokyopop Inc. – Bragelonne

Commentaires

Publiez un commentaire