Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Les auteurs BD de demain mûrissent à Angoulême

27 février 2009 |

Bienvenue à Angoulême, sa Charente, ses remparts et surtout sa flopée d’auteurs BD ! « 150 dessinateurs vivent à Angoulême, assure Soline Scutella, nouvelle éditrice et ingénieur culturel basée dans la région. Ils forment une communauté très active avec de nombreux artistes qui s’auto-publient. » L’impulsion apportée par le Festival international de la bande dessinée, ainsi que la présence de la CIBDI (Cité internationale de la bande dessinée et de l’image) et de l’EESI (École européenne supérieure de l’image) a concentré dans la région de nombreux talents. Voici ceux que nous avons découverts en flânant durant le festival cette année.

Les éditions Scutella

angou_juliem.jpg Une fois n’est pas coutume, on trouve à la tête des toutes nouvelles éditions Scutella une femme. Avant de se lancer dans l’édition, Soline Scutella était ingénieur culturel spécialisé dans les domaines de l’art. C’est en prodiguant ses conseils aux auteurs de la région d’Angoulême qu’elle a eu l’idée de monter sa maison. «J’avais envie de montrer des projets que l’on ne verrait pas ailleurs et d’offrir une grande liberté dans le format des livres aux auteurs, confie-t-elle. L’idée consiste à proposer un livre de luxe, dans lequel on entre comme dans un univers.» Entièrement made in Charente, respectant les normes de développement durable, les livres de Soline Scutella sont conçus avec amour. Pour les soutenir, la dynamique femme de 37 ans compte beaucoup sur les évènements qu’elle organise pour ses livres. Ainsi à Angoulême, les visiteurs pouvaient apprécier, grâce à l’exposition Mille et une bêtes, les tendres et riants animaux de Julie M, illustratrice brillante qui manie avec grâce un trait cartoon. On peut s’imprégner de cet univers enchanteur sur Coconicoworld.

Contacter les éditons Scutella:contact@scutella.fr

Choco Creed

angou_marie_monti.jpg Il y a 11 ans, des étudiants BD angoumoisins se regroupaient pour créer le collectif Café Creed. Parmi leurs publications, le luxueux magazine jeunesse Choco Creed qui en est déjà à son 7e numéro. Sur de belles pages en papier glacé, on peut découvrir deux chouettes artistes :

Marie de Monti arbore un dessin ultra-vivant qui séduit automatiquement. Elle a ouvert récemment son blog où l’on peut apprécier son univers gentiment farfelu. (Son histoire est lisible sur son blog, note du 11 janvier 2009).

angou_lematou.jpg Lematou, 32 ans, fait partie des membres fondateurs de la revue. Il a un faible pour l’aquarelle et les personnages potaches à grosses têtes. Son graphisme assuré a déjà tapé dans l’œil des éditeurs puisqu’il prépare une série chez Delcourt avec Frédéric Brrémaud: L’Histoire des plus fameux pirates à paraître en juin.

Revue Choco Creed #7, collectif.
Acheter Choco Creed 7 sur Amazon.fr

Chroma

angou_lerouge.jpg Autre revue crée par les élèves des écoles de dessin d’Angoulême, Chroma réunit des histoires courtes étranges et de très bonne tenue. Très soigneusement imprimé, le recueil abrite bien des talents. Comme Monsieur Le Rouge, capable de raconter une histoire d’amour uniquement à travers les disputes d’un couple.
angou_chaigneau.jpg Ou encore Nico Chaigneau et Bert Poulain qui inventent le western noir animalier. On peut lire leur magnifique histoire ici.

Pour commander la revue, contacter les éditions Chroma : chromacomics@hotmail.com

À la maison des auteurs

angou_kispredilov.jpg Alexeï Kispredilov, 21 ans, est un jeune homme timide, d’origine serbe. Il a décidé de devenir dessinateur en admirant gamin La Mort de Sardanapale au Louvre. Dès lors, il s’est mis à recopier… San Goku ou les Simpsons. Les planches qu’il expose à la Maison des auteurs révèlent une plume assurée, douce et pleine d’énergie à la fois !
angou_nadolny.jpg Freddy Nadolny Poustochkine est né dans le Loiret mais c’est son voyage au Vietnam qui l’inspire. Il montrait des travaux emprunt de sérénité et contemplation, mêlant de manière originale lavis et trait noir. Il a déjà publié le touchant album La Chair des pommes chez Ego comme X et prépare La Colline empoisonnée pour les éditions Futuropolis.

La Chair des pommes, par Freddy Nadolny poustochkine. Ego comme x, 18,05 €.

Acheter La chair des pommes sur Amazon.fr

angou_jung_hyoun.jpg Ambiances surréalistes, lumières étrangement tamisées, crayonnés brumeux. La graphiste coréenne Jung-Hyoun Lee possède sans conteste un univers singulier et envoûtant. N’ayant publié pour l’instant que dans des magazines, elle est en résidence à la maison des auteurs pour réaliser un projet plus ambitieux. Son site www.pip-on-fish.com offre une plongée trouble dans ses travaux dérangeants.

Votez pour cet article

Commentaires

  1. Je voulais juste adresser mes remerciements à Allisson Reber pour son article au nom de tous les dessinateurs angoumoisins d’une part ( et oui c’est comme ça qu’on dit) et la remercier personnellement pour les deux billets me concernant qui m’ont fait bien plaisir!

    Donc merci Allisson et merci Bodoï!

  2. Je voulais juste adresser mes remerciements à Allisson Reber pour son article au nom de tous les dessinateurs angoumoisins d’une part ( et oui c’est comme ça qu’on dit) et la remercier personnellement pour les deux billets me concernant qui m’ont fait bien plaisir!

    Donc merci Allisson et merci Bodoï!

  3. Allison

    Je vais finir par rougir moi !

  4. Allison

    Je vais finir par rougir moi !

Publiez un commentaire