Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Chevaliers d’Héliopolis #1

1 juin 2017 |
SERIE
Les Chevaliers d'Héliopolis
ALBUM
Nigredo, l'oeuvre au noir - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
14.50 €
DATE DE SORTIE
17/05/2017
EAN
2344011323
Achat :

Louis XVII, fils du roi Louis XVI, échappe de peu à la guillotine révolutionnaire grâce à une confrérie d’alchimistes. Cet enfant, né hermaphrodite, va devenir l’un des plus habiles Chevaliers d’Héliopolis et chercher à acquérir la vie éternelle.

les_chevaliers_dheliopolis_image1On craignait un peu qu’avec un sujet pareil, Alejandro Jodorowsky ne retombe dans ses outrances habituelles (Le Pape terrible, Borgia…), mêlant ésotérisme, sexualité débridée et meurtres sanglants. On est encore dans ce registre, mais le ton s’est quelque peu apaisé. En tout cas, ce premier tome des Chevaliers d’Héliopolis n’a rien de rebutant. En effet, la violence et la perversité des personnages sont ici au service d’un récit historico-fantastique de facture – pour l’instant du moins – relativement classique. Tandis que les secrets d’alcôve royale côtoient les rituels étranges des alchimistes, le tourbillon révolutionnaire sert de décor aux fondations de cette série en quatre tomes, qui jongle avec aisance – à défaut de subtilité – entre la fiction historique et l’action en costumes. Le dessin de Jérémy (Barracuda), au réalisme exagéré juste ce qu’il faut, sied parfaitement au projet, même s’il on regrette un manque de sobriété dans la palette de couleurs et d’effets. On ne boude donc pas son plaisir à la lecture de ce chapitre liminaire, et on s’intéressera de près à la suite, car les pistes de développements semblent très ouvertes.

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

Publiez un commentaire