Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Pieds dans le béton ***

23 avril 2013 |

picto-critique-V3-3pieds_couvPar Mikaël Ross et Nicolas Wouters. Sarbacane, 24€, le 6 mars 2013.

Gamins, ils étaient inséparables. Différents mais complémentaires, comme deux faces d’une même pièce. D’un côté Thomas, garçonnet timide, fasciné par son copain. De l’autre Martin, audacieux pré-adolescent livré à son sort par une famille indisponible, trop préoccupée du quotidien de son autre enfant, handicapé.

pieds_1Le lecteur les retrouve des années après, séparés par la vie. Thomas voit son existence bien rangée exploser : sa femme et sa fille sont parties. Par hasard, il tombe sur Martin, devenu marginal et toxicomane, errant sur un quai de gare. Les souvenirs affluent : l’adolescence, l’amitié fusionnelle, la punk attitude, les premières amours, la bière coulant à flot, les soirées enfiévrées…

Imaginée par le Belge Nicolas Wouters, cette chronique d’une jeunesse débridée sonne juste, se révélant touchante, et même poignante. Elle explore le troublant passage à l’âge adulte, les sentiments incontrôlables, la trahison d’un être cher… Au dessin, l’Allemand Mikaël Ross lui donne une vraie énergie, un sens malin du mouvent. Usant de couleurs franches, joliment estompées, qui appuient la complexité du drame en train de se nouer. Un récit à la fois tendre et âpre, empreint d’un brin de nostalgie, et pourtant furieusement réaliste.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

pieds_2

Publiez un commentaire